horizon1ls8

Tous les signes vont dans le même sens : les puissants de ce monde sont en train de, ou d'essayer de fermer le couvercle sur le bocal.

A l'intérieur : nous.

Tous les messages vont dans le même sens : aucun espoir, plus de sortie, faits comme des rats.

Et les hommes crèvent de peur.

Tout est fait, organisé, mis en scène pour que nous ne mettions pas en doute la réalité de ce monde, pour que nous ayons peur, et que l'effroi nous paralyse et nous empêche d'agir.

Le serpent fascine, c'est sa méthode. 

Pour moi, cette ruine, ce dramatique constat, c'est une vraie chance.

S'il ne reste aucune terre à explorer, aucun échappatoire romantique, aucune île déserte où s'enfuir, le monde n'est pas fermé pour autant.

Chaque issue était déjà une rêverie. Toutes les rêveries condamnées, il nous reste à constater que nous sommes le Rêve.

Acculés à l'impossible, aux murs étanches, nécessairement nous mourrons ou les franchirons.

Beaucoup mourront, certes, mais certains passeront. Le plus grand nombre mourra en passant, ou mieux, passera en mourant. Mais ce monde n'aura que des cadavres, des coquilles vides à se mettre sous la dent.

L'essentiel sera passé. Nous sommes cette essence imputrescible et inatteignable.

Le jardin de Vieux Jade

ABUNDANCE_kl_0