1285238534775_f

La délinquance a pour dépendance la misère, ou il y a misère il y a délinquance ce sont deux faits qui évoluent ensemble, c'est évident. Plus la misère est grande plus la délinquance est importante, leur évolution suit globalement la même pente. La misère croit de façon continue, la délinquance croit de façon aléatoire mais sa pente moyenne suit celle de la misère. Croire que l'on va réduire la délinquance est un leurre, elle a pour base outre la misère l'incivisme annonciateur de la délinquance. Ou, il y a incivisme il y a délinquance ce sont deux compagnons. On le constate partout dans ces banlieues ghettos ou le bien communal est vandalisé, ou les rues sont sales jonchées de papier, ou l'on crache et on pisse dans les rues, ou il n'y a pas le respect de l'autre, ou il y a le mal à vivre par un rejet de la société dans laquelle vivent les gens, voir ici l'échec de Sarkozy. De cela découle tout le reste.

1282767740285_f

La misère c'est quand on s'aperçoit que l'on est rien, elle est morale et matérielle mais surtout intellectuelle par une éducation déficiente, des parents misérables font des enfants misérables. L'école ne peut rien faire à cet état, le plis est pris à la naissance, espérer modifier ce fait est un leurre. Faire de la répression bien entendu, on ne peut faire autrement, il faut sanctionner même durement en sachant bien que la peur n'écarte pas le danger.

1284407698791_f

Cest d'autant plus exact que l'évolution de la délinquance toucherait maintenant les séniors, les personnes de plus de 60 ans. Les projections démographiques de l'Insee donnent une idée de l'ampleur que pourrait prendre la délinquance des seniors, en France aujourd'hui, «un habitant sur cinq est âgé de 60 ans ou plus», mais «cette proportion passera à un sur trois en 2050», rappelle l'étude. Si l'évolution de la délinquance des anciens devait épouser celle de la pyramide des âges, le nombre d'aînés mis en cause par la police passerait donc d'environ 24.000 aujourd'hui à près de 40.000 par an. Pour Alain Bauer criminologue, ce sont les conditions physiques du vieillissement, les gens vivent plus âgés en meilleure santé influe sur les comportements. Déjà, la police commence à attraper dans ses filets davantage de vieux trafiquants de drogue. «Et ce ne sont pas de fébriles vieillards qui cachent chez eux la marchandise sous la contrainte d'un gang de jeune qui les menace. Ils trafiquent délibérément, souvent pour améliorer substantiellement leur retraite», précise un fin connaisseur des dossiers, Le Figaro,fr.

1285019336800_f

Plus la répression est dure plus la délinquance est dure, c'est la réaction à l'action. Sarkozy le sait bien, ses gesticulations et ses annonces très dures, il n'y croit pas, c'est seulement pour sa réélection, la sécurité est un bon levier électoral. Le problème pour lui est que l'action qu'il a mené pour la prise du pouvoir n'est plus crédible maintenant. La volonté qu'il manifestait en 2007 contre la délinquance qui a été un facteur dominant, se heurte à l'échec de sa politique pour sa crédibilité en 2012 à continuer dans une action essentiellement répressive, bien qu'il ne puisse faire autrement vu l'état dans lequel elle est devenue. En fait la délinquance n'est pas son problème s'il l'était il n'agirait pas de cette façon et comme il ne peut supprimer l'évolution de la misère qu'il a engendrée par sa politique de classe, il n'a que la répression pour montrer qu'il agit, mais cela ne peut que se retourner contre lui dans le temps. Ce qu'il espère c'est que cela ne ne nuira pas à sa réélection, à voir ?

1285223592205_f

Bien sûr la misère n'est pas toujours délinquance heureusement avant et après la seconde guerre mondiale il y avait de la misère mais elle était comprise, elle touchait une grande partie de la population, actuellement ce qui pose problème c'est l'écart entre le haut de la société et le bas le très bas. Les moyens de communication montrent ce que l'on ne voyait pas avant et cela est un facteur de révolte, on ne tolère plus cette injustice, le monde a évolué pas la droite qui reste sur des politiques de répressions.

1284900289371_f

Dénationaliser les bandits une annonce sans fondement eu égard aux difficultés Constitutionnelles engendrées, la plupart de ces délinquants n'ont pas d'autre nationalité de sorte que s'ils sont dénationalisés ils deviennent apatrides ce qui est formellement interdit de faire et de plus, ils s'en moquent. Sarkozy le sait, mais pour son électorat qui n'y voit que du feu c'est tout bon. Pour eux pas de problèmes la délinquance ne les touche pas, elle n'est pas encore dans leur quartier, pour les autres qu'ils se démerdent avec. En attendant les Français ont leur os à ronger et ils oublient un peu l'affaire Woerth, c'est donc tout bon pour Sarkozy. Quand à l'opposition si elle condamne ses propos elle risque d'être accusée de complaisance envers ces bandits, et comme elle n'est pas à la hauteur, elle n'argumente pas comme il le faudrait pour justifier qu'ils sont contraire aux droits de l'homme, voir l'article du Nouvel OBS.com, ici. Ce n'est pas par des phrases jetées au vent que l'on montre sa compétence.

graffitis_1345

La délinquance est continue mais fluctuante tantôt elle baisse tantôt elle augmente, elle sera le mal de notre société qui devra se protéger elle même comme cela se fait dans certaines régions avec des services de police payés par les habitants dans des centres sécurisés. Mais plus grave encore ce sera celle des séniors qui pose des problèmes à nos prisons qui devront être équipées en conséquence pour les personnes âgées, toilettes équipées de poignées, escaliers adaptés, personnel spécialisé etc... Notre président n'aura su que développer les prisons en y mettant aussi des personnes âgées.

http://reflexionsettemoignages.20minutes-blogs.fr/tag/d%C3%A9linquance

graffitis_1323

Un témoignage :

Bonjour à tous. Je m’appelle Stéphanie, j’ai 16 ans. J’habite dans une cité à Strasbourg, pour ceux qui connaissent au Neuhof. Je connais la misère que nous vivons tous dans notre quartier. L’exclusion, la discrimination et la violence font parties de nos vies. Je vis avec dans un 3 pièce, j’ai 2 frères et une petite sœur. Notre appart est déprimant. Mon père est au chômage à cause d’un accident et il est désormais invalide, ma mère d’origine maghrébine est femme de ménage. J’ai lu attentivement différents posts de différents forum et j’ai bien envie de pleurer. Tout ce mépris, toute cette haine …. Ca me fait froid dans le dos. Mais de quel droit certaines personnes se permettent de juger des gens qu'ils ne connaissais même pas ? Ces casseurs, nous ne les aimons pas non plus, ils nous font peur, ils nous brûlent nos voitures, ils nous brûlent nos écoles, etc.… Mais vous, ils se permettent de juger toute une population à cause d’une minorité. Certaines personnes veulent voter Le Pen, pourquoi ? Vous pensez vraiment que ça arrangera quelque chose ? Ce ne sont pas « les arabes » « les blacks » ou autre qui font ça, ce sont des criminels ! Des français de pures souches faisaient aussi partie des casseurs ! Mais apparemment beaucoup ne peuvent pas comprendre ça, c’est tellement plus facile de prendre toute une race comme coupable et vouloir l’expulser dehors. 

Arrêtons de tout mettre sur le dos du gouvernement, le peuple aussi doit mettre du sien pour arranger cette situation. Le racisme, l’intolérance, la discrimination et la haine n’ont jamais rien résolue. 

Je pense bien que certaines personnes vont me critiquer ou me mépriser mais j’avais envie de dire ce que j’avais à dire. Alors je crie NON AU RACISME, NON A LA VIOLENCE, NON A LA DISCRIMINATION et OUI A LA PAIX ET VIVE LA DEMOCRATIE !

Je garde espoir qu’un jour les gens comprendront que nous sommes tous des êtres humains et qu’ils ne feront plus de distinctions sociales et raciales. 

LAFrog_20VoicesBanlieues