lundi 5 novembre 2018

Je ne t'oublie pas soldat. Le paltoquet de l'Elysée et son premier sinistre pourraient peut être écouter cette chanson...

  Je ne vous oublierai jamais soldats Je ne t'oublie pas soldatJe t'ai suivi dans les récits de la grande guerreLe froid, la faim, la soif et la galèreJ'ai vu Douaumont, j'ai vu Fleury…La pluie d'obus que tu as pris. Dans ma vie de soldat, j'ai pu rencontrer tes amisRevenus de Normandie, de Maginot et de ProvenceDes Ardennes et de la Somme, rescapés de ce Tsunami. Je ne vous oublierai jamais soldats. De l'Indochine l’Algérie nombre de vous, loin du paysPour la France ont donné leur vieDes rizières ou bien du... [Lire la suite]

mardi 18 juillet 2017

Beau 14 Juillet, rien à dire, une chouette réussite à porter au crédit de notre petit Présipède bien aimé.

Le cool week-end à Manu. Sacré week-end, tout de même, surtout pour Macrouille! Beau 14 Juillet, d’abord, rien à dire, une chouette réussite à porter au crédit de notre petit Présipède bien aimé. Déjà, Trump, comme coup de buzz ça valait son pesant de langoustes julesverniennes. On n’a parlé que de cela dans les chaumières du monde entier, avec des avis certes divergents, selon la vigueur relative des sentiments macronophiles et trumpophobes, les premiers l’emportant majoritairement en Franchouillie, vu la cote d’amour encore très... [Lire la suite]
Posté par bichau à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 11 mai 2015

La France faisant, elle, partie des premiers pays à avoir aboli cette monstruosité qu'est l'esclavage.

Il est curieux de voir Monsieur Hollande commémorer une tradition purement africaine. L'Occident est le seul et en tous cas le premier à avoir aboli l'esclavage hérité des maures qui le tenaient eux-mêmes de l'Inde et de l'Histoire de l'Humanité, tout simplement.  Quand Taubira traite Hollande d’imbécile Anniversaire de la libération des camps de la mort, des événements de Sétif, des carnages de la Grande Guerre, du massacre des Arméniens, de l’abolition de l’esclavage, cette année 2015 est décidément une année faste pour... [Lire la suite]
vendredi 14 février 2014

Dresde, avec Hiroshima et Nagasaki, sont les exemples les plus connus de la barbarie anglo-américaine, ne pas oublier les civils

Dresde, 13 février 1945 : démonstration d’éthique démocratique. Le 13 février 1945, les démocraties anglaise et américaine commencent le plus brutal bombardement de la 2e Guerre mondiale (excepté le Japon). 7 000 tonnes de bombes incendiaires sont larguées sur la ville de Dresde, joyau architectural, où s’étaient réfugiés de très nombreux civils. Des dizaines de milliers d’hommes, femmes, vieillards, enfants (entre 135 000 et 250 000 victimes) meurent, souvent brûlés au phosphore, dans des souffrances indescriptibles. La... [Lire la suite]