Résultat de recherche d'images pour "dien bien phu"

Je ne vous oublierai jamais soldats

Je ne t'oublie pas soldat
Je t'ai suivi dans les récits de la grande guerre
Le froid, la faim, la soif et la galère
J'ai vu Douaumont, j'ai vu Fleury…
La pluie d'obus que tu as pris. Dans ma vie de soldat, j'ai pu rencontrer tes amis
Revenus de Normandie, de Maginot et de Provence
Des Ardennes et de la Somme, rescapés de ce Tsunami.

Je ne vous oublierai jamais soldats.

De l'Indochine l’Algérie nombre de vous, loin du pays
Pour la France ont donné leur vie
Des rizières ou bien du djebel il ont tous fait preuve de bravoure.
A Kolwezi, tu as sauté
Devant les rebelles Katangais, tu t'es battu avec fierté
je ne vous oublierai jamais soldats
En octobre on ne t'a pas laissé
Le temps de te réveiller
Quand le Drakkar s'est effondré, de ta vie tu l'as payé.
Le Tchad, le Gabon, le Congo, la Somalie
Ne t'ont pas épargné la vie.
je ne vous oublierai jamais soldats.
Soldat de la paix on t'a nommé
Soldat cible tu as servi
Pour les snipers en ex-yougoslavie.
A Bouaké, dans le lycée Descartes
où le Drapeau Français flottait
Ce putain de sukhoi ne t'a pas épargné
Je suis toujours marqué, par ce puma de mort
Où je vous ai débarqués.
Afghanistan, ennemis sournois qui t'attendaient là-bas
IED et Uzbin, sont là pour le prouver.
Soldats du Mali, Soldat de RCA
Frères d'armes y sont restés là-bas
Et je prie Dieu maintes et maintes fois
Que ça ne se reproduise pas.
j'ai sûrement oublié un soldat ou un lieu
Mais ne m'en voulez pas, car ma gorge est serrée
Quand je pense aux soldats, quand je pense à leurs proches
Vous pouvez être fiers, parents, épouses,
Enfants, sœurs et frangins
ils ne sont pas morts pour rien
ils sont morts pour la France, pour çà je m'en souviens...

 

  

source

La_dernière_lettre_écrite_par_[