dimanche 14 mai 2017

La dictature est bien... En Marche ! Et, Françaises, Français, maintenant, il va falloir obéir... et payer.

Dictature En Marche. "Que les Français sont cons, mais qu'est-ce qu'ils sont cons!!" Saucisson-Pinard a fini de vomir et reprend la plume.  Autant l'avouer tout de suite, Saucisson-Pinard a décidé de se sevrer des médias quelques jours, peu soucieux de voir nos journalopes célébrer l'élection de leur candidat avec l'hystérie d'adolescentes pré-pubères à un concert de Justin Bieber.   Rien que d'avoir entr'aperçu la mise en scène grotesque du bébé Hollande en prédicateur solitaire,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 7 mai 2017

Depuis le début de cette campagne, toutes les casseroles politiques ou personnelles du candidat du système avaient été cachées.

Dimanche, votez POUR Marine ou CONTRE Macron, mais votez « France » ! Nous voici au pied du mur, et au pied de ce mur, nous allons donc probablement avoir le Macron… L’entre-deux tours n’aura pas suffi à renverser la cabane électorale sur le dos du docile et zélé chienchien à ses mémères, l’UE et Angela Merkel. Après nous avoir fait tant souffrir sous la Sarkozie, après nous avoir fait mal à la France comme jamais sous la Hollandie, l’ UMPS dénoncé depuis longtemps par le Front National, nié ou raillé par nos chers... [Lire la suite]
mercredi 3 mai 2017

C'est la triste vérité, nous sommes confrontés à un problème de style pédophile dit le psychothérapeute Adriano Segatori.

Le professeur Adriano Segatori est un psychiatre et psychothérapeute italien. Son analyse du profil d’Emmanuel Macron, basée notamment sur sa biographie et ses images de campagne, le pousse à conclure, de manière très argumentée : « Macron est un psychopathe qui travaille uniquement pour lui-même. » Si cette union avait eu lieu dans l'environnement social prolétaire, cet environnement qu'Emmanuel Macron méprise profondément, et bien E. Macron aurait été détruit, et aurait été suivi par les services sociaux...
mercredi 26 avril 2017

Comme d'habitude, c'est le peuple qui ramasse. Macron le candidat idéal pour nous arnaquer à cette élection présidentielle.

L'impasse. Jacques Attali représente à peu près tout ce que je déteste mais son arrogance qui le rend cynique presque malgré lui touche parfois juste. Son "anecdote"  à propos de Whirlpool est une lourde erreur de communication mais révèle tout de la situation dans une candeur effrayante. La vérité brute c'est que toute une partie de la population devient progressivement inutile. Le monde de Macron est fait de cadres habitant les centres-ville et de la myriade de larbins qui leurs fournissent les services dont ils ont... [Lire la suite]
jeudi 13 avril 2017

Secourir était mon combat, sauver, ma victoire quelques soit l'’Homme, pour l’Humanité, j’ai soigné, soulagé et prévenu...

Lettre du Dr Philippe PAUX, ancien médecin-chef du 3° RPIMa, à Emmanuel Macron au sujet de la colonisation : Tous mes camarades médecins ou vétérinaires qui, comme moi, ont effectué leur service militaire en Algérie suite à une décision du président du conseil Guy MOLLET, assisté de son ministre de l’intérieur François MITTERAND, puis se sont efforcés durant leur séjour imposé de secourir dans toute la mesure de leurs possibilités les populations algériennes (notamment dans le cadre du plan de Constantine) ont été... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 10 avril 2017

Un jour, les Romains découvrirent un nouveau favori, il s'appelait Macron. Une fois élu, on regrettera Hollande.

  A Marseille, samedi 1er avril, Emmanuel Macron a montré son vrai visage, et c’est celui de la haine. La haine de la droite et la haine de la France. Macron, c’est Hollande ? Oui, mais en pire. Un Hollande qui n’aurait pas peur de déclencher la guerre civile.  Contre la France. Il a déjà existé dans l’histoire du monde un Macron. C’était à peu près à l’époque où le Macron de 2017 fixe le début de Marseille comme « terre d’immigration », il y a 2000 ans. Alors régnait à Rome, et donc sur Massilia, un empereur,... [Lire la suite]

mardi 21 mars 2017

Macron, 12 élèves par classe. Comment on faisait avant ?

Première à gauche, petite fille sage... Pour Hamon et Melenchon, il n'y a pas eu d'évolution de la société.
Posté par bichau à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 20 mars 2017

Le monsieur social du candidat Macron, condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir "facilité" le trafic de stupéfiants.

CE PAYS EST DEVENU UN CAUCHEMAR PERMANENT!       Hérisson Dissident ن (@Herissident) | Twitter    
Posté par bichau à 11:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 12 mars 2017

Plus le temps passe, plus l’échéance électorale approche, et plus les pièces du puzzle diabolique se mettent en place.

Et si l’Élysée avait tout « macronisé » ?   Plus le temps passe, plus l’échéance électorale approche et plus les pièces du puzzle diabolique se mettent en place. Il y a dans cette commedia dell’arte un ou deux acteurs principaux et beaucoup de figurants qui commencent à comprendre qu’ils ne sont là que pour donner le change. 1er décembre 2016, Francois Hollande, accessoirement président de la République mais avant tout ex-premier secrétaire du Parti socialiste, réalise que les carottes sont cuites, non seulement pour... [Lire la suite]