samedi 11 juin 2016

Je suis virée par quelqu'un qui me connaît, pour des sandwiches périmés, et un inconnu m'offre un chariot plein de courses !

Port-de-Bouc : virée de Carrefour pour avoir accepté des sandwiches périmés Anne vit seule depuis le décès il y a plusieurs années, de son mari, qu'un cancer a emporté en six mois. Elle vit avec ses deux plus jeunes enfants, un de 9 ans, l'autre de 20 ans. Mondial Protection lui verse un salaire de 1 250 euros pour son emploi d'agent de sécurité à Carrefour. Elle acquitte un loyer de 650€ à Saint-Mitre-les-Remparts. "Un jour qu'il s'apprêtait à jeter des sandwiches périmés, il me les a proposés. J'ai accepté car je peux nourrir... [Lire la suite]