lundi 9 novembre 2015

Quand les cars s’arrêtent pour une pause toilette occasionnelle, au moins huit ou dix « réfugiés » disparaissent à chaque fois.

Les chauffeurs de car autrichiens ont révélé le cauchemar du transport de milliers d’envahisseurs non-blancs – faisant face aux menaces de morts, aux combats, aux « migrants » qui disparaissent, et aux heures supplémentaires forcées après que le gouvernement ait levé toute les restrictions liées aux périodes de repos. Les chauffeurs de cars ont dit au journal autrichien Die Krone le cauchemar auquel ils font face. Le journal dit que les membres de l’équipe de 200 chaufeurs de car sont épuisés, menacés, et au désespoir, à... [Lire la suite]

mardi 28 avril 2015

" Nous voulons de nouveau vivre dans un pays libre et neutre sans être une «colonie» de Bruxelles et de Washington..."

L’Autriche songe à quitter l’Union européenne          Le 7 janvier 2015, le ministère de l’Intérieur autrichien a accepté le principe de l’initiative populaire (Volksbegehren) optant pour la sortie de l’UE. Les Autrichiens, déçus de l’Europe, songe à une Autriche libre, indépendante et neutre. L’initiative populaire est le moyen le plus puissant de la démocratie directe encore aux mains de la population autrichienne. Dans un premier temps, le ministère et la... [Lire la suite]
jeudi 24 novembre 2011

L'ex-millionnaire est un smicard heureux

Aujourd'hui bronzé et reposé, Karl Rabeder ne regrette rien de son ancienne vie. Un homme d'affaires autrichien a renoncé à son entreprise et à sa fortune pour vivre avec 1000 euros par mois dans une cabane. Un choix radical qui lui apporte le bonheur. Il y a un an, il habitait une luxueuse villa dans les montagnes autrichiennes. Un immense garage abritait sa limousine, cinq avions étaient à sa disposition. A 48 ans, Karl Rabeder était un homme d'affaires riche, reconnu et malheureux. Aujourd'hui il vit avec 1000 euros par mois... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,