dimanche 29 janvier 2017

Rien sur le train de vie de ceux qui vivent de et sous les ors de la république, pour qu'ils s'alignent sur d'autres démocraties

 Le système est fait par ceux qui nous gouvernent pour qu'aucun changement de têtes soit possible. N'oubliez pas que les règles de candidatures ont été changées pour éviter que des candidats puissent se présenter, de manière à ce que seuls les mêmes têtes soient présentes, pour mener sensiblement la même politique inféodée à l'UE à laquelle (nous) ils ont délégués nos pouvoirs. Le cas Fillon n'est qu'un épiphénomène, il faut élargir le regard et voir ce qui nous est proposé de nouveau. Rien, rien sur des règles de... [Lire la suite]

vendredi 30 janvier 2015

Les déplacements en avion de Hollande vous ont déjà coûté 14 millions d’euros. C’est pas fini !

    -->  -->        Là où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir !   Moi Président de la République j’avais promis que, contrairement à mon prédécesseur, je prendrai le train le plus souvent possible. Une promesse faite aux lendemains de ces polémiques stériles qui alimentaient des brèves de comptoir et avaient permis à la gauche de s’apitoyer une fois de plus sur le triste sort des plus miséreux… De l’eau a coulé sous les ponts depuis. Ségolène Royal,... [Lire la suite]
lundi 4 novembre 2013

• ils entendent que la colère et la violence montent de partout, mais ils ne comprennent pas ce qui se passe !

“Tout en regardant, ils ne voient pas. Tout en entendant, ils ne comprennent pas”.   Nos hommes politiques me rappellent en ce moment cette parabole que le Christ adressait aux Pharisiens : “Laissez-les : ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Or si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou.” (Matthieu 15,14). Parabole tragique qui rejoint cette autre formule (dans Marc 4,10-12) “tout en regardant, ils ne voient pas — et tout en entendant, ils ne comprennent pas” . N’est-ce pas très... [Lire la suite]
mardi 4 juin 2013

José Mujica, j'aimerais bien en avoir un comme ça, on ferait de sérieuses économies sur le train de vie de l'Etat !

Jose Mujica avec le Pape François   Le croyant tout comme l'incroyant ont en commun l'humanité en marche vers ce qui est de nature à la rendre toujours plus humaine. Tous les deux sont interpellés par la justice, la vérité, la compassion, la bonté et la solidarité. Unis, ils peuvent transformer le monde et donner à la vie ce qu'il y a de meilleur. Jose Mujica, président d'Uruguay et Francisco, pape des catholiques sont de ceux-là. UNE RENCONTRE HISTORIQUE L’incroyant, l’athée, l’agnostique devenu Président d’Uruguay et... [Lire la suite]
jeudi 18 avril 2013

Un organisme américain classe les pays dans le domaine de la corruption, la France est très mal placée.

La moralisation guignolesque de la vie politique. La solution au problème de la morale publique est de faire reculer l’État et non de gémir en public avec dans la besace de fausses solutions. Brusquement sans crier gare, la classe politique tout entière est saisie par une  étrange épidémie, celle de la moralisation. Le point de départ est l'affaire Cahuzac. De grands mots sont employés. Les chefs socialistes se disent meurtris et bafoués d'avoir découvert l'impensable. C'est parfaitement guignolesque. Depuis très longtemps... [Lire la suite]