mercredi 27 novembre 2013

Si l’amour, LE grand amour, celui sur lequel on bâtit une vie n’était pas la seule et unique façon d’aimer.

Et si les gens étaient faits pour s’aimer ? Si l’amour, LE grand amour, celui sur lequel on bâtit une vie n’était pas la seule et unique façon d’aimer. Si on pouvait aimer de façon plus légère mais tout aussi sincère ? Je suis convaincue que de vraies rencontres amoureuses peuvent se produire, même de façon éphémères et uniques, je le sais, je l’ai vécu. Je ressentais l’amour au plus profond de moi , un amour sans objectif précis, simplement quelque chose qui me remplit , me remplit de bonheur, de douceur . Pas... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 6 juin 2013

"Cette insigne faveur que votre coeur réclame, nuit à ma renommée et répugne à mon âme."

Ce monde sans mystère, sans suggestion, ces gens qui parlent au téléphone dans la rue, inattentifs à ce qui les entourent, rivés à eux-mêmes, ces écouteurs sur les oreilles pour ne rien voir de l’imprévu, de l’inattendu, du différent, ces « confessions » publiques et publiées, cette apothéose du « moi » infantile et sans intérêt, ce cucul porté aux nues du sentiment le plus positif, ce manque de profondeur, de vrai intérêt pour l’humain, ce « zapping », ce « surf », cet égoïsme, cette désolante... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 15 novembre 2012

Quand les premiers néons s’allument, il se lève, s’arrache à la caresse de l’adolescent et marche d’un pas tranquille...

Le Pays du sourire perdu « Il a l’air bien fatigué. Pâle, presque gris sous ses cheveux coupés en brosse, en short, chemisette et tricot de peau, les pieds jetés dans des sandales, les épaules basses et la cinquantaine usée d’un européen chef de chantier qui travaillerait depuis trop longtemps dans un pays trop chaud, trop humide. Chez lui, il doit être assez strict, vigilant sur les principes et dur pour les hommes. Ici, c’est un habitué, le premier client. Et il est fatigué. Les yeux mi-clos, la tête rejetée en arrière,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 27 septembre 2010

Le temps de l'amour.

" Quand l'amour n'est fait que pour passer le temps, le temps fait vite passer l'amour".      Les plaisirs de la chair sont très différents, quand il s'agit juste d'assouvir une pulsion passagère, ou quand il s'agit d'une rencontre particulière d'un autre ordre, avec quelqu'un avec qui on partage un peu plus que du sexe... Cela n'a rien de comparable...  Le plaisir pour le plaisir n'a pas la même puissance que le plaisir donné et reçu dans le cadre d'un échange plus large...  Naturellement cela... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 10 septembre 2010

Rire, ça fait du bien.

Docteur, mon mari ne s'intéresse plus au sexe C'est l'histoire de cette femme qui se plaint à son médecin :- Docteur, mon mari ne s'intéresse plus au sexe. Vous n'auriez pas quelque chose pour lui redonner le goût à ça ? Un " Vas-y pépère " ou un " Supranimal " quelconque ? Et son médecin lui répond :- Ah justement, j'ai ici quelque chose qui conviendra à votre mari. Mais attention, c'est encore expérimental et on n'en connaît pas tous les effets. Vous allez prendre ces pilules et en verser une dans le repas du soir de votre mari.... [Lire la suite]
Posté par bichau à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,