samedi 30 mai 2015

Mon Dieu donne-moi la sérénité, d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.

  Prière de la sérénité La Prière de la Sérénité '' (écrit par des moines du Moyen Age)''"Si, dans ta vie, un jour tu devais pleurer,Te sentant bien seul, loin de ceux que tu as aimés.Dis toi bien qu’il y aura toujours quelqu’un qui te montrera le droit chemin.Écoute ces mots, car moi qui te les dis, je n’ai pas toujours été ce que je suis.J’ai connu bien des pleurs, des paniques, et des misères,Alors récite avec moi cette prière.Mon Dieu donne-moi la sérénité,d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.Donne-moi... [Lire la suite]
Posté par bichau à 21:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 5 mars 2012

Le Chemin de Vie est une sorte de fil conducteur que tout être humain suit au cours de son existence.

Le corps est un véhicule sur le chemin de la vie. le chemin de vie Le Chemin de Vie est une sorte de fil conducteur que tout être humain suit au cours de son existence. Nous pouvons le comparer au scénario d'un film ou au «livre de route» des ralliements actuels. Nous avançons sur ce chemin en utilisant un véhicule particulier qui est notre corps physique. Les Orientaux nous proposent une image fort intéressante pour ce véhicule et ce Chemin de Vie. Nous sommes, disent-ils, comme une charrette, une Calèche qui représente notre... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 20 octobre 2010

Pensées du jour.

Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées et la pesanteur, nous exploiterons l’énergie de l’amour. Alors, pour la seconde fois dans l’histoire du monde, l’homme aura découvert le feu. Pierre Teilhard de Chardin Dès lors que nous sommes voués à vivre dans notre prison mentale, notre seul devoir est de bien la meubler. Peter Ustinov
Posté par bichau à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 29 mars 2010

Versalité du bonheur.

Très jeune, à l'âge de 6 ans, le bonheur m'a révélé sa versalité. Mon père, qui représentait tout mon bonheur de petite fille heureuse, s'est noyé sous mes yeux Le première guerre mondiale venait d'être déclarée. Avant de rejoindre son régiment, mon père avait voulu que nous passions quelques jours en famille à Ostende. Bon nageur, il décida de braver le mer du Nord, agitée par une forte houle. Il ne résista pas à une vague démontée qui l'emmena au loin. Je me souviens avoir hurlé sur la plage avec ma sœur et mon jeune frère. Nous... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,