lundi 29 août 2016

En 1789 les femmes ont cru qu'en s'engageant aux côtés des révolutionnaires elles gagneraient en liberté. Ce fut le contraire.

      Du féminisme, de la gauche et de l’imbécillité des deux réunies "Le règne des femmes a été arrêté le 14 juillet 1789, parce qu'elles ont été ramenées à l'espace privé domestique et que la France est passée de la frivolité à la décence et à la gravité." Gilles Boucher de Larichardie - De l'influence de la révolution française sur le caractère national (1797) N'en déplaise aux féministes hystériques, qui ne sont en définitive que des gauchistes en... [Lire la suite]
Posté par bichau à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 21 janvier 2016

Je voudrais que ma mort fît le bonheur des Français et pût écarter les malheurs que je prévois, le peuple livré à l'anarchie...

21 janvier 1793, mort de Louis XVI  » C’est l’âme à jamais ulcérée que j’ai dû procéder à l’exécution de Louis XVI. Révolutionnaire à l’origine, l’injustice des accusations portées contre le Roi a contribué plus que tout autre chose à me faire revenir de mon illusion. La perfidie des accusations portées contre Louis XVI, l’oubli volontaire des plus simples formes juridiques n’ont montré que trop que sa perte était résolue d’avance. Quel égarement aveuglait donc cette assemblée pour qu’elle imputât à... [Lire la suite]
jeudi 20 octobre 2011

Mort de Kadhafi

Caricature : guymasavi
Posté par bichau à 20:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 16 janvier 2011

Que cette démonstration de courage de tout un peuple puisse donner des idées à d’autres peuples aux libertés bafouées.

Tunisie : Depuis déjà une semaine, le monde retient son souffle, rivé sur les réseaux sociaux. La révolte tunisienne « populaire » – au plus noble sens du terme – a su faire fuir son dictateur, grâce à son courage mais aussi grâce au plus puissant des outils de communication à ce jour: le web 2.0. L’armée l’ayant laissé choir, n’étant soutenant que par la police, « le mari de Leila » n’avait plus qu’à reconnaître les évidences. Déjà son allocution dans la langue verbale de la rue avait pu donner des indices que... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 6 février 2010

Le Crime fait la honte, et non pas l’échafaud !

      "Mon devoir me suffit, tout le reste n’est rien"   " O ma patrie ! Tes infortunes déchirent mon cœur, je ne puis t’offrir que ma vie. "      " J’ai rempli ma tâche Les autres feront le reste. "  " Pardonnez-moi, mon cher papa, d’avoir disposé de mon existence sans votre permission. J’ai vengé bien d’innocentes victimes, j’ai prévenu bien d’autres désastres. Le peuple, un jour désabusé, se réjouira d’être délivré d’un tyran. Si j’ai cherché à vous persuader que je passais en... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 23 décembre 2009

Car n'est-il pas juste que l'objet adoré soit toujours plus élevé et toujours au-dessus de l'adorateur.

Adam Lux, Charlotte Corday. Dans la foule qui regardait passer la charrette emportant Marie (Charlotte Corday) vers l'échafaud, se tenait un jeune allemand de vingt huit ans. Docteur en philosophie et en médecine, le garçon était enthousiasmé par les idées nouvelles de Jean-Jacques Rousseau. Il laissait en Allemagne une femme, deux enfants et du bien. Arrivé à Paris au printemps 1792, admis aux honneurs de la séance de la Convention le 30 mars, il assista à la prise des Tuileries et aux massacres de septembre. La déception de ce... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,