samedi 18 février 2017

Tu respectes les règles, tu marches droit, t'as pas de problème.

Hier, sur le coloré parvis de la gare du Nord, je fus accosté par un charmant jeune homme desouche. Il avait un tract à me donner: un tract pour aller faire le guignol samedi à Paris pour soutenir Théo ! - Viendez soutenir Théo, qu'il me dit en me tendant son tract. Je le pris, le tract, pas le jeune homme, le lus et éclatais de rire. Moi, voyez-vous, un truc qui est signé du SNES-Fsu, du Cran, du Mrap, de la CGT et de SOS Racisme, ça m'éclate. Le jeune homme me demande pourquoi je ris. Je lui réponds: Non mais vous y croyez... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 18 février 2017

Tétanisé et soumis, le gouvernement fantôme Hollande-Cazeneuve-Le Roux est le pire que l'on pouvait avoir en pareille situation.

"Il suffit d'un rien pour que ça dérape, pour que la France s'embrase et que les Français s'entretuent" Le général Tauzin, candidat à l'élection présidentielle, a été interrogé dans Minute. Extrait : "Pourquoi avez-vous décidé, vous aussi, d'être candidat à l'élection présidentielle ? Dans ma vie militaire, il m'a été proposé dix fois d'entrer en politique. J'ai à chaque fois refusé parce qu'il fallait entrer dans un parti. Or de mon père qui fut un compagnon de De Gaulle dès 1942, j'ai une culture gaulliste totalement... [Lire la suite]
Posté par bichau à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 28 novembre 2016

Les policiers arrêtent un terroriste, pendant une demi-heure celui-ci pourra prévenir tout à fait officiellement ses complices !

TOUT VA BIEN: ENVIRON 250 POLICIERS RENONCENT À LEUR HABILITATION "OPJ" ! OPJ veut dire "officier de police judiciaire". Le journal Midi Libre rapporte que le jeudi 24 novembre après-midi "un collectif de policiers enquêteurs a adressé un rapport de demande de retrait de l'habilitation d'OPJ de 250 agents au procureur général près la cour d'appel de Montpellier ... soit 75 % des OPJ dans l'Hérault ... provenant des services d'investigation comme les sûreté urbaine départementale, la PAF et le SRPJ. Et cette colère se propage... [Lire la suite]