vendredi 6 avril 2018

Vous êtes un enfant de l'univers ; pas moins que les arbres et les étoiles , vous avez le droit d'être ici.

      Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous que la paix peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes. Dites doucement et clairement votre vérité et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont eux aussi leur histoire. Évitez les individus bruyants et agressifs ; ils sont un tourment pour l'esprit. Ne vous comparez avec personne ; vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux ; il y a toujours plus... [Lire la suite]
Posté par bichau à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 20 décembre 2015

Un message du philosophe Alan Watts au cours de l'un des derniers séminaires qu'il a animé au début des années 70...

Et si l'argent n'avait pas d'importance... par syti
Posté par bichau à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 27 février 2015

Michel Onfray pointe les différences abyssales entre ce que dit la gauche d’elle-même et ce qu’elle fait réellement !

"Le bonheur ne tient pas seulement au rapport qu'on établit entre soi et soi, mais aussi entre soi et la nature, soi et le cosmos." Michel Onfray « Cette mafia qui se réclame de la gauche … » Je vous propose une interview décoiffante du philosophe Michel Onfray paru dans le magazine Le Point. Je n’ai jamais lu un tel réquisitoire contre la gauche ou plutôt, contre ce qu’est devenue la gauche. Il pointe les différences abyssales entre ce que dit la gauche d’elle-même et ce qu’elle fait réellement ! Et ce qui fait la... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 12 avril 2014

Ne te soucie de vivre que l’instant où tu vis, c’est-à-dire l’instant présent, dans la paix morale...

                                       La sphère d’Empédocle 1 Tous ces biens que tu désires et que tu cherches à atteindre par des détours, tu peux les avoir dès maintenant, si tu n’es pas ton propre ennemi. Je veux dire si, laissant là tout le passé et te confiant pour l’avenir à la Providence, tu ne t’occupes que du présent et... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 7 mars 2013

"Le temps que dure la vie de l'homme n'est qu'un point ; son être est dans un perpétuel écoulement."

"Le matin, dès qu'on s'éveille, il faut se prémunir pour la journée en se disant : «Je pourrai bien rencontrer aujourd'hui un fâcheux, un ingrat, un insolent, un fripon, un traître, qui nuit à l'intérêt commun ; mais si tous ces gens-là sont affligés de tant de vices, c'est par simple ignorance de ce que c'est que le bien et le mal». Quant à moi, considérant la nature du bien qui se confond avec le beau et celle du mal qui se confond avec le laid ; considérant en même temps que celui qui se met en faute à mon égard se trouve, par... [Lire la suite]
Posté par bichau à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 27 décembre 2012

"Mon âme, Quand seras-tu persuadée que tu as tout en toi... ?"

"Mon âme ! quand seras-tu donc bonne et simple, sans mélange et sans fard ? Quand seras-tu plus visible et plus aisée à connaître que le corps qui t'environne ? Quand goûteras-tu les douceurs qu'on trouve à avoir la bienveillance et l'affection pour tous les hommes ? Quand seras-tu pleine de toi-même et riche de tes propres biens ? Quand renonceras-tu à ces folles cupidités et à ces vains désirs qui te font souhaiter des créatures animées ou inanimées pour contenter tes passions, du temps pour en jouir davantage, des lieux et des... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 5 décembre 2011

Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l'avenir.

"Le jour où je me suis aimé" "Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai compris qu'en toutes circonstances, j'étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j'ai pu me relaxer. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle... l'Estime de soi. Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j'ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n'étaient rien d'autre qu'un signal lorsque je vais à l'encontre de mes convictions. Aujourd'hui je sais que cela s'appelle... l'Authenticité. Le jour où je me suis aimé pour de vrai,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 10 décembre 2011

Choisir un bon guide :

TOUS LES HOMMES QUI SE PIQUENT DE SAGESSE MANQUENT DE GUIDE. IL FAUT S'EN CHOISIR UN BON. Quelle est donc, Lucilius, cette maligne influence qui nous détourne de ce que nous cherchons, et nous pousse vers ce que nous fuyons ; qui, toujours aux prises avec notre âme, n'y souffre point de volonté fixe? Nous flottons entre mille projets divers, nous ne savons rien vouloir librement, rien d'une manière absolue et immuable. - C'est la folie, dites-vous, qui ne s'arrête à rien, à qui rien ne plait longtemps. - Mais quand, et comment nous... [Lire la suite]
Posté par bichau à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 9 novembre 2011

Passer sa vie en voyages, on se fait de nombreux hôtes mais point d'amis.

"Je n'estime point pauvre celui qui sait s'accomoder avec bonheur de ce qui lui reste." Des voyages et de la lecture. Ce que tu m’écris et ce que j’apprends me fait bien espérer (ou augurer) de toi. Tu ne cours pas çà et là, et ne te jettes pas dans l’agitation des déplacements. Cette mobilité est d’un esprit malade. Le premier signe, selon moi, d’une âme bien réglée, est de se fixer, de séjourner avec soi, Or prends-y garde : la lecture d’une foule d’auteurs et d’ouvrages de tout genre pourrait tenir du caprice et de... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 10 octobre 2011

Accompagner quelqu'un, ce n'est pas lui montrer le chemin qu'il faut suivre, mais aligner notre pas sur le sien.

En bonne compagnie... " Accompagner quelqu'un, c'est se placer, ni devant, ni derrière, ni à sa place. C'est être à côté. "Joseph TemplierQu'il est donc difficile parfois d'apprécier la différence de l'autre, et de trouver la bonne distance entre deux individualités. Qu'il est donc difficile de comprendre que nos différences sont nos richesses, et qu'il ne faut pas sans arrêt vouloir niveler tout le monde. Lorsqu'on veut apporter aide et soutien à quelqu'un, l'important est de bien accepter cette différence inévitable... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,