mardi 17 janvier 2012

Voisins européens, aidez-nous !

Papademos plaggie Kennedy mais les Grecs ont froid Pendant que Lucas Papademos tente de séduire les dirigeants européens, le peuple grec se réchauffe tant bien que mal à l'intérieur des cafés. La précarité s'installe de plus en plus en marquant de nombreuses couches de la population. Universitaires, journalistes ou écrivains sont eux aussi gravement touchés par la crise. Lettres mortes ? C'est la question que pose Panagiotis Grigoriou, blogueur installé en Grèce. Nous vivons en prime time le premier vrai renversement... [Lire la suite]