jeudi 23 février 2017

il y a quelque chose de triste voire pathologique dans cette quasi-déclaration de tendresse du vieux Bayrou au jeune Macron...

Bayrou rejoint Macron : l’amnésie, ce fléau politique. Un mal carabiné étreint la France, il semble s’étendre chaque jour plus loin, plus profondément. C’est à l’occasion du dernier rebondissement politique qu’on en découvre toute l’ampleur, même si ce rebondissement tient plus du vieux ressort usé de matelas trop vieux que d’une véritable révolution idéologique : François Bayrou, le rien au milieu du néant, décide de rejoindre Emmanuel Macron, le vide propulsé par un feu d’artifice. On ne peut retirer à l’actuel maire de... [Lire la suite]