mercredi 10 juillet 2013

C'est être fou de croire qu'on sort d'un combat avec le respect du droit humain.

...Le peuple, dis-tu ! Le peuple, c'est toi et moi, nous nous en défendrions en vain... Le peuple féroce ? Non ! il n'est pas bête non plus, sa maladie actuelle est d'être ignorant et sot. Ce n'est pas le peuple de Paris qui a massacré les prisonniers, détruit les monuments et cherché à incendier la ville. Le peuple de Paris, c'est tout ce qui est resté dans Paris après le siège, puisque quiconque avait la moindre aisance s'est empressé d'aller respirer l'air de la province et embrasser la famille absente après les... [Lire la suite]