mercredi 8 mars 2017

Si la presse d’investigation fait son travail, on ne fait peut-être que commencer à entendre parler de cette famille Mourad…

Le conseiller santé d’Emmanuel Macron émargeait au Laboratoire Servier !  Le cardiologue Jean-Jacques Mourad, conseiller santé d’Emmanuel Macron, était grassement rémunéré par le Laboratoire Servier !  C’est Formindep, association pour une Formation et une information médicales indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes, qui a levé le lièvre dimanche, après que Mourad était allé représenter le candidat la veille aux Rencontres de l’officine, rendez-vous annuel des pharmaciens. ... [Lire la suite]

samedi 21 mars 2015

Les trois laboratoires les plus généreux en cadeaux sont le suisse Novartis, le français Servier, et le britannique GSK...

L’industrie pharmaceutique a versé 245 millions d’euros de cadeaux aux médecins depuis 2012 Les laboratoires pharmaceutiques ont dépensé plus de 245 millions d’euros en cadeaux et plus encore au travers de quelque 230.000 contrats avec des professionnels de santé, surtout des médecins, entre janvier 2012 et juin 2014, a affirmé mardi l’association Regards Citoyens. Les laboratoires pharmaceutiques sont décidément très généreux. Entre janvier 2012 et juin 2014, ils ont versé plus de 245 millions d’euros de “cadeaux” à... [Lire la suite]
mardi 4 février 2014

Après vingt ans de collaboration, le Dr Dalbergue publie un livre accusateur contre l’industrie pharmaceutique.

Un médecin au service des labos vide son sac - Libération «Dorloter». Son job ? Manipuler les médecins. Il décrit une industrie obsédée par «l’argent», servie par une «armée» de salariés «conditionnés» pour faire grimper les ventes, en passant sous silence les effets secondaires. «Nos médicaments n’ont que des qualités, inutile de parler des aspects moins glorieux : il n’y en a pas. […] Voici comment faire pour inciter les médecins à prescrire», écrit-il. En tant que cadre au marketing puis aux affaires médicales, Dalbergue était... [Lire la suite]
samedi 2 février 2013

Lettre d’un cobaye au ministre

                                                                                          ... [Lire la suite]
vendredi 14 janvier 2011

Combien de victimes n’auraient pas pris le médicament s’il avait été en toute logique déremboursé ?

Le ministre de la Santé est coupable de complicité de 2000 homicides ! La Phrase du jour, reprise par l’AFP, est signée du professeur Philippe Even, l’ancien doyen de la faculté de médecine Necker. A propos du scandale du Mediator, il exécute proprement l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) : « cette machine est tellement lente qu’il lui faudrait deux ans pour interdire le cyanure ». Le trait est savoureux, mais mettre l’accent sur des lourdeurs administratives escamote la question des... [Lire la suite]
Posté par bichau à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,