mercredi 3 février 2016

C’est en France que cet esclave a connu la liberté, c’est en France qu’il a connu la dignité, qu’il a cessé d’être un esclave.

Prétendu racisme français : la Grosse Bertha de la propagande Attention, tous aux abris. Les escadrons de propagande s’affairent autour de la Grosse Bertha ; ils s’apprêtent même à allumer la mèche ; des milliers d’obus, chargés de boules puantes, de gros mensonges, d’énormes contrevérités, de manipulations grossières, etc. – la Propagande, quoi ! et rien d’autre – ont été stockés près de la batterie de tir, près d’être tirés sur la France et les Français. Le jour J est arrivé… La propagande est toujours la... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 27 mars 2015

Il incarne à lui seul la dialectique de la morale et de la loi, ce monstre à deux têtes qui gouvernent nos sociétés actuelles...

La seconde guerre mondiale en toile de fond THE READER Un film de Stephen Daldry Avec Kate Winslet, Ralph Fiennes, David Kross, Lena Olin, Bruno Ganz Genre: drame Pays: USA, Allemagne Cette femme SS ne se cherche aucune excuse et elle-même se condamne volontairement en refusant d'avouer son analphabétisme qui aurait pu la "sauver". Elle tente de retrouver trois fois sa dignité : sa condamnation assumée, son suicide, le don qu'elle propose à une  victime. Son amour impossible: le passé,... [Lire la suite]
samedi 7 février 2015

"20 ans d'injustice", Janet Gregory se bat pour Calvis Willis condamné à perpétuité pour un viol qu'il n'a pas commis.

Merveilleux film, émouvant au possible grâce au jeu des acteurs exceptionnels. Sensible et malheureusement Histoire VRAIE ! Ce pauvre homme a payé 22 ans de sa vie en prison pour un crime qu'il n'avait pas commis ! Comme d'habitude Julia Ormond est magnifique, mon actrice préférée... 20 ans d'injustice : Calvis Willis est condamné à perpétuité pour un viol qu'il n'a pas commis. Cet afro-américain reçoit l'aide d'une avocate bénévole, Janet Gregory, qui se bat pour le libérer. Pendant 22 ans, elle consacre tout son temps... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 8 février 2014

Alabama Monroe :

Sublime film en tous points magnifique: Festival de Berlin 2013 : Prix du Public Panorama et Label Europa Cinemas Si vous êtes allergiques au mélo et à la musique country : passez votre chemin.Dans le cas contraire, courez voir ce film unique au monde car plus personne n'ose à ce point empoigner et réussir un grand mélo des familles, à vous broyer le coeur et à vous rincer de toutes vos larmes. Comme beaucoup de gens sur terre, Elise et Didier ne demandent rien à personne et surtout ne cherchent pas à faire de vague. Vivre... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 29 novembre 2012

Une maladie dégénérative incurable.

 "L’étrange histoire de Benjamin Button" : Quand la fiction rejoint la réalité… La maison des Clark, parents de deux enfants, ressemble à une maison ordinaire. Un train miniature s’élance sur les rails en plastique d’un parcours improvisé, tandis que la télévision crache les images colorées d’un énième dessin animé… Pourtant, aucun enfant à l’horizon. Malgré les apparences, la famille Clark n’est pas une famille ordinaire. En effet, Matthieu et Michael, les deux fils de Tony et Christine Clark, ont respectivement 39 et... [Lire la suite]
mardi 18 septembre 2012

Une blessure, un mensonge, et la vie de trois personnes bascule irrémédiablement.

A trente-cinq ans seulement, Joe Wright devenait en septembre 2007 le plus jeune cinéaste de l'Histoire à avoir vu l'un de ses films assurer l'ouverture du Festival de Venise. Aujourd'hui, le second long métrage du réalisateur d'Orgueil et Préjugés est l'un des favoris aux Golden Globes 2008 et pourrait bien bouleverser la donne aux prochains Oscars. Un engouement qui s'avère loin d'être usurpé : Reviens-moi est une petite merveille.  Adapté du roman Expiation de Ian McEwan, Reviens-moi débute dans l'Angleterre de 1935, au... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 3 mai 2012

« Persepolis témoigne de qualités humaines et artistiques qui le destinent à un public universel. »

Diffusion de « Persepolis » en Tunisie : amende pour « atteinte au sacré ». Le patron de la chaîne Nessma jugé pour « atteinte au sacré » après la diffusion l’an dernier du film franco-iranien « Persepolis » a été condamné ce jeudi par un tribunal tunisien au paiement d’une amende de 2 400 dinars (1 200 euros). Un jugement qui intervient alors que la situation des journalistes ne s’est guère améliorée dans la Tunisie post-Ben Ali. La représentation d’Allah dans... [Lire la suite]
jeudi 3 mai 2012

11 Fleurs de Wang Xiaoshuai

11 Fleurs qui sort cette semaine en salles nous raconte la vie d'un village sous le règne de Mao. Originalité, cette existence est saisie à travers l'oeil d'un enfant. Le film de Wang Xiaoshuai était très attendu en mars au 14e Festival Asia de Deauville. Personnellement, sans m'enthousiasmer à proprement parler, il ne m'a pas déçue. Le cinéaste ayant déjà fait ses preuves avec des films comme Une famille chinoise. Après avoir obtenu son diplôme à l'Académie du cinéma de Pékin, Wang Xiaoshuai avait signé son... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 30 décembre 2011

Mémoires d'une geisha :

Mémoires d'une geisha Drame de Rob Marshall avec Karl Yune, Ken Watanabe, Michelle Yeoh, Gong Li, Zhang Ziyi.      Une jeune campagnarde, Chiyo, et sa sœur sont vendues par leur père à la tenancière d'une maison de geisha (une Okiya). Les deux sœurs sont rapidement séparées et Chiyo se retrouve confrontée à la sévérité de la maîtresse de maison et à la dureté de la vie d'une d'apprentie geisha. Elle doit également faire face à l'hostilité teintée de jalousie de Hatsumomo, geisha vedette de la maison, qui, par... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 21 novembre 2011

Vous n'êtes pas des machines, vous n'êtes pas du bétail, vous êtes des hommes !

Merveilleux speech de Charlot à la fin du film Le dictateur. A voir, revoir et faire circuler sans modération. Magnifique ! Pour bien commencer la semaine : Cette version est en français, un montage a été fait sur le discours. Charlie Chaplin - The Great Dictator (VOST) par heyblondin
Posté par bichau à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,