mercredi 29 mars 2017

Le protectionnisme pour soi, c’est bien, pour les autres, c’est sale… Les subventions sont bel et bien une forme de protection.

--> --> Les acteurs profitent du protectionnisme de l’industrie de notre cinéma, mais n’en veulent pas pour les Français. Samedi dernier, Nicolas Dupont-Aignan était l’invité de l’émission de Laurent Ruquier. Face au candidat de Debout la France qui soulignait que les ouvriers méritaient aussi un protectionnisme, comme le milieu du cinéma, l’acteur a osé dire que le cinéma n’était pas protégé, mais qu’il bénéficiait de subventions ! Le pire est qu’il était sans doute sincère, ne voyant même pas ses contradictions. Le... [Lire la suite]

jeudi 4 octobre 2012

Ah qu'il est beau le monde de la télévision et du cinéma. Ces comédiens qui sont si ouverts d'esprit...

Les Bohringer rois du piston pour Canal Plus : "normal" ? Ben voyons LE PLUS. Lou Bohringer vient de remporter un concours qui va lui permettre de réaliser un court-métrage. Un heureux encouragement aux jeunes qui débutent dans le milieu ? Ça aurait pu l'être, si le jury n'était pas composé de... Richard Bohringer et Romane Bohringer. Ce népotisme n'a pas échappé aux internautes, ni à notre chroniqueuse Caroline Parlanti. Richard et Romane Bohringer au 65e Festival de Cannes, le 27 mai 2012 (VENANCE/AFP). Ah qu'il est... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 18 septembre 2012

Une blessure, un mensonge, et la vie de trois personnes bascule irrémédiablement.

A trente-cinq ans seulement, Joe Wright devenait en septembre 2007 le plus jeune cinéaste de l'Histoire à avoir vu l'un de ses films assurer l'ouverture du Festival de Venise. Aujourd'hui, le second long métrage du réalisateur d'Orgueil et Préjugés est l'un des favoris aux Golden Globes 2008 et pourrait bien bouleverser la donne aux prochains Oscars. Un engouement qui s'avère loin d'être usurpé : Reviens-moi est une petite merveille.  Adapté du roman Expiation de Ian McEwan, Reviens-moi débute dans l'Angleterre de 1935, au... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 3 mai 2012

« Persepolis témoigne de qualités humaines et artistiques qui le destinent à un public universel. »

Diffusion de « Persepolis » en Tunisie : amende pour « atteinte au sacré ». Le patron de la chaîne Nessma jugé pour « atteinte au sacré » après la diffusion l’an dernier du film franco-iranien « Persepolis » a été condamné ce jeudi par un tribunal tunisien au paiement d’une amende de 2 400 dinars (1 200 euros). Un jugement qui intervient alors que la situation des journalistes ne s’est guère améliorée dans la Tunisie post-Ben Ali. La représentation d’Allah dans... [Lire la suite]