vendredi 1 avril 2016

Le personnel politique français est totalement et complètement détaché de toutes les réalités du peuple.

Le bal des faquins Ces deux « histoires » démontrent encore à quel point l’oligarchie de ce pays vit dans monde parallèle, à quel point elle est « ailleurs ». Comment voulez vous que ces gens puissent correctement nous gouverner ou diriger des entreprises alors que la médiocrité, la corruption, l’incompétence, la fatuité, la malhonnêteté intellectuelle et la mauvaise foi suintent par tous les pores de leur peau ? On commence avec Thévenoud. « Haï avant d’être connu, je veux tout vous... [Lire la suite]
Posté par bichau à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 19 mars 2014

En France, la sécurité c’est vraiment du sérieux. On ne rigole pas avec la protection des centrales nucléaires !

L’Elysée est sûrement mieux protégé qu’une centrale nucléaire ! . En France, la sécurité c’est vraiment du sérieux. On ne rigole pas avec la protection des centrales nucléaires ! • La protection des centrales est assurée par la gendarmerie nationale.• Chaque site abrite un “peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie” (PSPG).• Quelque 760 hommes et femmes formés par le GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale), surveillent les centrales nucléaires.• Chacune abrite une unité composée d’une trentaine... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 12 septembre 2013

Plus de deux ans après la catastrophe, la centrale dévastée continue de chauffer et fuit de partout.

Et à Fukushima, les Shadoks pompaient, pompaient… Plus de deux ans après la catastrophe, la centrale dévastée continue de chauffer et fuit de partout. les techniciens japonais arrosent d’un côté et pompent de l’autre. Il y en a pour des années. Toujours chauds bouillants, les cœurs des trois réacteurs sinistrés continuent de menacer : si on ne les refroidit pas en permanence, leurs combustibles se remettront à chauffer dangereusement. Et dégageront des gaz radioactifs. Seule solution : l’arrosage. Tepco, l’exploitant... [Lire la suite]
jeudi 18 juillet 2013

Conséquence de cette hyper-radioactivité de Fukushima, plus de deux ans après la catastrophe ? La voici en images.

Fukushima : Inquiétantes transformations des fruits et légumes exposés aux radiations  Le 11 mars 2011, la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi avait libéré des particules radioactives suite à un séisme touchant l'Est du Japon. Aujourd'hui, les premières conséquences à cette exposition ont été remarquées notamment au niveau des fruits et des légumes mais également chez certaines fleurs et animaux. Le 11 mars 2011, la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, à l’est du Japon, n’a pas pu résister à un séisme qui a eu... [Lire la suite]
samedi 11 août 2012

la catastrophe de Fukushima dépasse de loin celle de la centrale ukrainienne.

Nucléaire : de la fission aux fissures Le nucléaire, dans le fond, ce n’est qu’une histoire de plomberie mal étudiée. Une centrale nucléaire belge en fait ces temps ci la démonstration, mais en France nous ne sommes pas mieux lotis. Alors que la catastrophe de Fukushima continue de menacer une partie de la planète, un peu partout dans le monde, les « incidents » nucléaires se multiplient, pour l’instant sans trop de conséquences… mais jusqu’à quand ? On se souvient du « fleuron » nucléaire, le... [Lire la suite]

mardi 8 mai 2012

C'est officiel. Le Japon renonce au nucléaire et arrête définitivement toutes ses centrales.

Incroyable ! En un an, le Japon sort du nucléaire ! (Lisez, c’est court.)   Le Japon, troisième pays producteur d'éléctricité d'origine nucléaire il y a encore un an, vient de fermer son dernier réacteur... Pardon ? Vu d'ici, ça paraît impossible, on nous le ressasse à longueur de journée : on ne peut pas remplacer le nucléaire par des énergies alternatives à l'heure actuelle. Et pourtant, l'info tombe (chopée au pif)  : http://www.lepoint.fr/fil-info-reut... C'est officiel. Le Japon... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 26 juin 2011

Fukushima est en train de générer un événement d’extinction planétaire et l’AIEA se réunit à huis clos!

Fukushima 24-25 Juin TEPCO ne peut confirmer l’identité de 37 ouvriers TEPCO désespérait tellement pour recruter des ouvriers pour la centrale de Fukushima qu’il a embauché des gens qui « n’existaient » même pas. Ou plutôt, les ouvriers utilisaient des pseudonymes à Fukushima, de sorte qu’il pouvaient continuer à travailler à d’autres centrales nucléaires ensuite sans dépasser en théorie la limite de rayonnement les empêchant de travailler ailleurs. Le Mainichi Shinbun en japonais (24 juin) rapporte que 37 ouvriers... [Lire la suite]
Posté par bichau à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 11 juin 2011

Le nucléaire qui devait être le salut des économies industrielles, est en train d’en devenir le fossoyeur,

Le Japon bientôt inhabitable ? Cela fait trois mois aujourd’hui que la catastrophe nucléaire de Fukushima a eu lieu, et malgré les tentatives du lobby nucléaire qui tente de nous rassurer, la situation est aux antipodes d’être réglée. Miguel Quintana, journaliste indépendant basé au Japon essaye de faire le point, malgré toutes les tentatives de désinformation lancées par Tepco, et le gouvernement Japonais. 90 000 japonais ont été déplacés, vivant dans 2400 centres d’accueil, et qui malgré les invitations de relogement... [Lire la suite]
Posté par bichau à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 8 juin 2011

Importante réévaluation officielle du désastre environnemental nucléaire de Fukushima Daiichi.

  Plus les jours passent, plus les informations et communiqués de presse qui se succèdent se font précis sur l’inexorable aggravation de la situation à la centrale nucléaire de Fukushima. Plus aucune autorité n’évoque comme il y a quelques semaines des hypothétiques pourcentages de fusion des barres de combustible dans les réacteurs [1] [2] [3] , maintenant l’évidence est qu’elles ont totalement fondu puis coulé au fond des cuves. Personne ne sait exactement l’ampleur des fuites provoquées par ces effondrements suite aux... [Lire la suite]