mardi 10 décembre 2013

il y a trop de tout : trop de gens qui crèvent de faim, trop de morts dans tous les pays, trop de régimes pourris dans le monde.

Réduction des dépenses : la nouvelle calculette de la Cour des Comptes… . Je viens d’entendre qu’ils allaient envoyer 2 Falcons pour que Hollande et Sarko ne se retrouvent pas dans le même avion pour Johannesburg. Il faudrait évidemment n’envoyer qu’UN seul avion. Comme pour tout le reste : il faut tout réduire et surtout pas augmenter ! Celui qui l’a bien compris, c’est le Président de la Cour des Comptes qui vient d’envoyer à tous les Ministres — comme cadeau de Noël et pour bien commencer l’année 2014 — une... [Lire la suite]

jeudi 6 juin 2013

"Cette insigne faveur que votre coeur réclame, nuit à ma renommée et répugne à mon âme."

Ce monde sans mystère, sans suggestion, ces gens qui parlent au téléphone dans la rue, inattentifs à ce qui les entourent, rivés à eux-mêmes, ces écouteurs sur les oreilles pour ne rien voir de l’imprévu, de l’inattendu, du différent, ces « confessions » publiques et publiées, cette apothéose du « moi » infantile et sans intérêt, ce cucul porté aux nues du sentiment le plus positif, ce manque de profondeur, de vrai intérêt pour l’humain, ce « zapping », ce « surf », cet égoïsme, cette désolante... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 7 mars 2013

Puisse son âme trouver le chemin du paradis où elle enchantera de sa présence les jardins de Marie.

Mon coeur est à la peine, car jamais plus elle ne viendra nous réchauffer de sa bonne humeur et de sa gentillesse. Désormais il ne nous reste que le souvenir de ses écrits. Line avait trois enfants et un mari qu'elle adorait. Line s'en est allée. En novembre 2011 elle avait écrit un poème d'une rare beauté : Ad vitam J'ai dessiné pour toi, d'une main malhabile,Ces fleurs et ces rubans pour mieux enjoliverLes mots que ma ferveur se complaît à tracerDans cet aveu tremblant mais peut-être inutile.Le jour de mon appel pour franchir... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 26 novembre 2012

Je désirais le fruit lorsque j'avais la fleur.

Ma quête J'ai cherché trop longtemps le bonheur sans y croire, Ignorant, pauvre sot, qu'il était à ma main, Que je l'avais croisé tout au long du chemin, Oubliant le réel et voulant l'illusoire. Je désirais le fruit lorsque j'avais la fleur, Je ne comprenais pas le sens de la blessure, J'ignorais que le temps s'écoule et se mesure Et que le sacrifice engendre la douleur. Nicolas Descamino (Staccato) Cambriolage Les mots d'amour, ils sont gratuits Cambriolez tous vos tiroirs Et puis, du matin jusqu'au soir ... [Lire la suite]
Posté par bichau à 08:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,