lundi 13 février 2012

C'est si rare, un sourire qui s'adresse à moi, une petite étoile dans la nuit de la zone.

Nuit après nuit, trouver un abri est un vrai casse-tête. La grosse Lola le sait. Quand je l'ai croisée, l'autre jour, elle pleurait. Stalingrad blues. Elle avait les yeux beurrés, elle geignait, elle avait mal aux côtes. La pauvre était allée dormir sur l'avant-pont d'une péniche désarmée, un peu en amont du pont Alexandre-III. La péniche appartient à un acteur connu, un comique qui a oublié le sens de l'humour. Il l'a rouée de coups de pied, lui a cassé les côtes. Il aurait pu lui dire, tout simplement : "Madame, vous êtes ici... [Lire la suite]

mercredi 23 décembre 2009

Car n'est-il pas juste que l'objet adoré soit toujours plus élevé et toujours au-dessus de l'adorateur.

Adam Lux, Charlotte Corday. Dans la foule qui regardait passer la charrette emportant Marie (Charlotte Corday) vers l'échafaud, se tenait un jeune allemand de vingt huit ans. Docteur en philosophie et en médecine, le garçon était enthousiasmé par les idées nouvelles de Jean-Jacques Rousseau. Il laissait en Allemagne une femme, deux enfants et du bien. Arrivé à Paris au printemps 1792, admis aux honneurs de la séance de la Convention le 30 mars, il assista à la prise des Tuileries et aux massacres de septembre. La déception de ce... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,