jeudi 23 avril 2015

Le Salvador a tourné le dos aux grandes multinationales semencièrespour favoriser la culture de graines locales.

Le Salvador bannit le Roundup de Monsanto et connaît des récoltes records. Le Salvador a tourné le dos aux grandes multinationales semencières et aux phytosanitaires pour favoriser la culture de graines locales. Depuis, le système agricole du pays aurait gagné en durabilité et en productivité. En septembre 2013, le Salvador votait l'interdiction de 53 produits phytosanitaires à usage agricole. Parmi eux, ce grand pays producteur de café, coton, et canne à sucre retirait du marché le Roundup désherbant vedette de Monsanto... [Lire la suite]