samedi 11 septembre 2010

Nous avons une aptitude infinie soit à trouver l'indicible, soit à apporter l'enfer sur terre.

Que la terre est belle ! Comme tout ce qu'elle produit sans fin -les rochers, les torrents, les arbres, l'herbe, les fleurs- est beau ! Seul l'homme l'attriste. Lui seul se détruit lui-même. Lui seul exploite son voisin, tyrannise et tue. Il est l'être le plus malheureux et souffrant, le plus inventif aussi, conquérant du temps et de l'espace. Mais malgré son pouvoir, malgré la beauté des temples, des cathédrales ou des mosquées qu'il a construits, il vit dans sa propre obscurité. Ses dieux sont ses peurs, et ses amours sont ses... [Lire la suite]
Posté par bichau à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 9 septembre 2010

"Le passé, le futur, du sable lissé par le vent."

"Le vent du désert balaie la trace des voyageurs.           Seul s'imprime le pas présent.           Le passé, le futur, du sable lissé par le vent."           (Poèmes et Paraboles 1981) "Toute rencontre humaine est un processus d'éducation mutuelle." "Les relations sont sûrement le miroir dans lequel on se découvre soi-même." "C'est parce que nous sommes si desséchés nous-même, si vides et sans amour que nous avons permis aux... [Lire la suite]
Posté par bichau à 11:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :