dimanche 12 mars 2017

l’EURO c’est un Deutschemark amélioré, c’est-à-dire tout à la gloire de l’Allemagne, et sans la dévaluation salutaire...

Un esprit européen certes…mais dans une Europe de la diversité… des Nations !  Comme souvent l’arbre économique cache la foret politique. L’Euro c’est le symbole parfait de la reddition de la France face à l’Allemagne, c’est l’équivaillent du Traité de Versailles de 1920 pour les Allemands mais cette fois appliqué aux Français…Pour résumer c’est le lourd tribut des Français apporté à l’Allemagne pour sa réunification dans un premier temps puis pour son épanouissement au sein d’un 4ème Reich dans un deuxième temps : Un... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 2 mars 2016

Vous n’aurez donc jamais enfin envie de foutre un bon coup de pied de l’âne, dans cette fourmilière, dans cette pétaudière ?

Adieu veau, vache, cochon… bonjour migrants, état d’urgence, précarité sociale !   Il y a des jours comme celui-là, où, après avoir notamment visionné à la suite les deux vidéos que vous pourrez trouver plus bas, on a vraiment envie de tout laisser tomber. Alors… autant pousser un grand cri, non ? Lorsque, comme votre serviteur, on a décidé depuis près de cinq ans, à sa très modeste mesure, de se consacrer à un travail d’information, de réinformation même, tant les médias du système manipulent, travestissent,... [Lire la suite]
lundi 14 décembre 2015

Qui est entrain de négocier en douce et à l’insu des peuples le TATFTA qui veut mettre l’Europe à genoux ?

Depuis plusieurs semaines, et notamment depuis quelques jours, la France est soumise à un véritable bombardement médiatique, avec comme point d’orgue les vociférations de Manuel Valls accusant le FN de porter en lui la guerre civile, juste un mois après les événements du Bataclan. Malgré tout, il demeure, n’en déplaise aux socialauds, des hommes libres, qui refusent de se soumettre au discours dominant. Ainsi, Philippe de Villiers, auteur de « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu« . Invité par... [Lire la suite]
vendredi 30 octobre 2015

"Un projet très noble qui à mal tourné" Nigel Farage résume superbement ce que tout le monde pense en Europe...

Lorsque l'Allemagne aggrave la politique d'asile, au bord du chaos, en disant au monde entier : "s'il vous plaît, venez en Europe". Nous avons vu des bousculades et nous apprenons que 80% des réfugiés ne sont pas des Syriens. Ce que vous avez fait, c'est ouvrir les portes à des jeunes hommes, des migrants économiques, qui pour la plupart, selon moi, se comportent de manière agressive. L'exact opposé de ce que vous pouvez attendre de la part de réfugiés. Et quand cet échec est pointé du doigt par un pays comme la Hongrie,... [Lire la suite]
jeudi 19 mars 2015

La misère des petites gens est en train de monter de façon inimaginalbe à cause de l'euro qui tue les entrepreneurs...

Un économiste balance tout sur l'UE en plein direct de BFM Business      L'Europe n'est pas une nation, c'est une civilisation, la France c'est une nation. Les pays qui ont gardé leur monnaie et donc qui ont gardé leur volonté de vivre ensemble, vont bien. La misère des petites gens est en train de monter de façon inimaginalbe à cause de l'euro qui tue les entrepreneurs...        « Le docu-fiction » catastrophe, nouvel outil de la propagande européiste ?
lundi 21 avril 2014

Seulement, à vouloir tuer le "patriotisme" des peuples, on finit par créer le "nationalisme". A méditer...

Nigel Farage : le projet européen fondé sur un mensonge "je crois que l'ensemble du projet européen repose sur un mensonge et potentiellement c'est un mensonge dangereux." Petit rappel clair et concis par Nigel Farage au parlement européen de Strasbourg du contexte suivant lequel fut fondé cette idée d'un fédéralisme européen. Ou comment le traumatisme des 2 guerres mondiales fut le moteur principal de cette énorme stupidité supranationale désireuse d'en finir avec " l'état-nation" supposé être vecteur de guerres. Un des... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 5 novembre 2013

La solution, c’est de dissoudre la zone euro, comme l’a dit Joseph Stiglitz, le prix Nobel d’économie.

Jacques Sapir : “L’euro est la cause essentielle de nos malheurs économiques depuis plus de 10 ans” Sapir a tout bon sur l’euro. Mais sapir n’est pas Maurice Allais. Il lui manque une dimension libérale. Son obsession en faveur de la planche à billet, son refus de poser la question de l’immigration dans un démarche protectionniste, sa vision d’un état fiscaliste et interventionniste lui enlève une grande part de son intérêt… mais voilà, comme souvent, faute de grives on mange des merles. “Ce n’est pas la fiscalité le problème !... [Lire la suite]
Posté par bichau à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 14 octobre 2013

Les Irlandais appelés à décider du sort du Sénat

PAR MESURE D’ÉCONOMIE, LES IRLANDAIS POURRAIENT SUPPRIMER LEUR SÉNAT ! En voilà une bonne idée ! Et surtout, voilà des hommes politiques responsables et courageux ! Et tout ça, sans révolution…  Même si le référendum ne passe pas, au moins la question aura été posée...     L’austérité aura-t-elle raison du Sénat irlandais ? Vendredi 4 octobre, les Irlandais étaient appelés à se prononcer par référendum sur la suppression du Seanad Éireann, la chambre haute du parlement. Le projet est défendu par le gouvernement... [Lire la suite]
lundi 27 mai 2013

L’Europe trop laxiste face aux dangers de centaines de perturbateurs hormonaux.

Perturbateurs hormonaux : Un appel scientifique international presse Bruxelles de durcir les règles de mise sur le marché "la prévalence de maladies liées au système hormonal atteindrait  des sommets inédits (…)" L’Europe trop laxiste face aux dangers de centaines de perturbateurs hormonaux. La réglementation communautaire est obsolète : elle doit être réformée d’urgence pour protéger la santé et l’environnement des Européens. C’est le sens d’une vigoureuse et alarmante motion adressée, vendredi 24 mai, par une... [Lire la suite]
mercredi 13 mars 2013

L’opinion a soif de vengeance et les banquiers ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes, écrit un chroniqueur britannique.

Banques : Des bonus qui ne passent plus Les aides astronomiques consenties aux banques européennes n’ayant pas permis de relancer la croissance, le climat change en Europe. La grogne monte contre les abus du secteur privé. L’opinion a soif de vengeance et les banquiers ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes, écrit un chroniqueur britannique. Les paysans se soulèvent dans toute l’Europe. C’est après les banquiers qu’ils en ont, et ils ne plaisantent pas. Jusqu’à présent, la crise du crédit a suscité réprobation et perplexité.... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,