samedi 6 janvier 2018

Trop tard, ils ne les verront pas, car c'est du temps de leur vivant qu'il faut aimer ceux que l'on aime...

C'est trop tard pour verser des larmes, maintenant qu'ils ne sont plus là. Trop tard, retenez vos larmes. Trop tard, ils ne les verront pas car c'est du temps de leur vivant qu'il faut aimer ceux que l'on aime, car c'est du temps de leur vivant qu'il faut donner à ceux qu'on aime. Ils sont couchés dessous la terre dans leurs maisons froides et nues où n'entrera plus la lumière, où plus rien ne pénètre plus. Que feront-ils de tant de fleurs, maintenant qu'ils ne sont plus là ? Que feront-ils de tant de fleurs, de tant de fleurs à la... [Lire la suite]
Posté par bichau à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 15 mars 2012

Lorsque j'entends encore votre voix enrouée, de douloureux sanglots mon âme est secouée,

En hommage a Madame BARBARATOURMENTSJ'écoute au fond de moi les cris d'un AIGLE NOIR.Et les chants éternels de l'humaine détresse.Le  pas mystérieux du destin qui m'oppresseRYTHMANT mon existence en proie au désespoir.Nicolas Descamino Dans son livre  " Il était un piano noir... Mémoires interrompus "  Barbara écrivit après la rupture avec Hubert Ballay, ce haut fonctionnaire  : "  Dorénavant, je suis seule, plus rien ne va pouvoir me détourner de ma route, telle que je l'ai toujours pressentie. Rien,... [Lire la suite]