jeudi 6 juin 2013

"Cette insigne faveur que votre coeur réclame, nuit à ma renommée et répugne à mon âme."

Ce monde sans mystère, sans suggestion, ces gens qui parlent au téléphone dans la rue, inattentifs à ce qui les entourent, rivés à eux-mêmes, ces écouteurs sur les oreilles pour ne rien voir de l’imprévu, de l’inattendu, du différent, ces « confessions » publiques et publiées, cette apothéose du « moi » infantile et sans intérêt, ce cucul porté aux nues du sentiment le plus positif, ce manque de profondeur, de vrai intérêt pour l’humain, ce « zapping », ce « surf », cet égoïsme, cette désolante... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 15 avril 2013

Il faut fouler aux pieds des fleurs à peine écloses ; Il faut beaucoup pleurer, dire beaucoup d'adieux.

A M. V. H. Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses...Alfred de Musset (1810-1857)Il faut, dans ce bas monde, aimer beaucoup de choses,Pour savoir, après tout, ce qu'on aime le mieux,Les bonbons, l'Océan, le jeux, l'azur des cieux,Les femmes, les chevaux, les lauriers et les roses.Il faut fouler aux pieds des fleurs à peine écloses;Il faut beaucoup pleurer, dire beaucoup d'adieux.Puis le coeur s'aperçoit qu'il est devenue vieux,Et l'effet qui s'en va nous découvre les causes,De ces biens passagers que l'on goûte à... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,