jeudi 10 décembre 2009

Monsieur le Président, devenez camusien !

Un peu long mais c’est beau, très beau. Que voilà une démonstration claire et simple. Un vrai régal. A consommer avec démesure. par Michel Onfray LE MONDE | 24.11.09 | Monsieur le Président, je vous fais une lettre, que vous lirez peut-être, si vous avez le temps. Vous venez de manifester votre désir d'accueillir les cendres d'Albert Camus au Panthéon, ce temple de la République au fronton duquel, chacun le sait, se trouvent inscrites ces paroles : "Aux grands hommes, la patrie reconnaissante". Comment vous donner tort puisque,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 9 décembre 2009

Il n'y a que le temps qui soit nôtre.

   Me citeras-tu un homme qui attribue une valeur réelle au temps, qui pèse le prix d'une journée, qui comprenne qu'il meurt un peu chaque jour ? Telle est, en effet, l'erreur : nous ne voyons la mort que devant nous, alors qu'elle est, en grande partie déjà, chose passée. Tout ce que nous laissons derrière nous de notre existence est dévolu à la mort : empare-toi de toutes tes heures. Ainsi tu dépendras moins de demain, pour avoir opéré une mainmise sur le jour présent. Tandis que l'on diffère de vivre, la vie court. ... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 6 décembre 2009

Tâchez d'être heureux.

  Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous que la paix peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes. Dites doucement et clairement votre vérité et écoutez les autres, même le simple d'esprit et l'ignorant ; ils ont eux aussi leur histoire. Évitez les individus bruyants et agressifs ; ils sont un tourment pour l'esprit. Ne vous comparez avec personne ; vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux ; il y a toujours plus grand et plus petit... [Lire la suite]
Posté par bichau à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 9 novembre 2009

Epitaphe

Arrête-toi un instant, voyageur, je t’en prie,Et médite mes paroles dans ton cœur,Afin de connaître par mon exemple ta destinée.Tes apparences changeront comme les miennes :Ce que tu es maintenant, connu dans le monde, je l’ai été,Et ce que je suis maintenant, tu le seras.Je recherchais avec un vain amour les plaisirs du monde,Et maintenant je suis cendre et poussière, nourriture des vers.C’est pourquoi souviens-toi d’avoir plutôt soin de ton âmeQue de ta chair, car, si celle-là demeure, celle-ci périt.Pourquoi recherches-tu des... [Lire la suite]
Posté par bichau à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 19 octobre 2009

HISTOIRE D'UNE ENFANCE ABIMEE PAR LES SERVICES SOCIAUX.

Ces lignes vous sont dédiées, Benoit et Maëva, mes petits anges, sacrifiés comme tant d'autres, au bon plaisir des services sociaux, ainsi qu'à tous ceux dont l'enfance a été bafouée. Je vous offre ce témoignage sur les quelques années d'enfance que j'ai connues de vous. Maëva, tu ne t'en souviens pas ou très peu, chez nous tu es arrivée tu étais encore un bébé, et toi Benoit, tu ne nous as pas oublié, tu étais toi aussi tout petit, deux ans de plus que ta sœur, tu venais d'avoir 4 ans, la veille de ton arrivée. Maëva, tu étais une... [Lire la suite]