jeudi 24 mars 2011

Depuis le début de leur histoire sur la terre, les êtres humains n’ont jamais cessé de s’entre-tuer.

Si nous pouvions établir une relation profonde et durable avec la nature, nous ne tuerions jamais d’animaux pour nous nourrir, nous ne ferions jamais de mal aux singes, aux chiens ou aux cochons d’Inde en pratiquant la vivisection dans notre seul intérêt. Nous trouverions d’autres moyens de soigner nos blessures et de guérir nos maladies. Mais la guérison de l’esprit est tout autre chose. Cette guérison s’opère peu à peu au contact de la nature, de l’orange sur sa branche, du brin d’herbe qui se fraie un passage dans le ciment,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 21 octobre 2010

Un bon esprit doit être engagé dans l'action, dans les relations humaines, et doué de profondeur.

Comment envisagez-vous le vaste mouvement de la vie ? Avez-vous conscience d'être des êtres humains liés aux autres êtres humains ? Le corps n'est pas ce qui divise ; il ne dit jamais : "Je suis"." C'est la pensée qui est cause de division. " " Bien des gens estiment qu'avoir un bon esprit c'est avoir beaucoup de connaissances sur beaucoup de sujets, comme Aldous Huxley ou Gerald Heard, par exemple, qui avaient un savoir encyclopédique... " Un bon esprit doit être engagé dans l'action, dans les relations humaines, et doué de... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 29 septembre 2010

" Qu'avez-vous fait de votre vie ? " Vous avez ignoré l'amour, la compassion, la passion.

" Si vous regardez autour de vous, poursuivit Krishnamurti, vous constatez qu'il manque aux hommes un certain sens de la beauté, une sensibilité à la beauté extérieure, mais aussi à celle du cœur et de l'esprit. Être sensible, c'est être intelligent. Peut-on être conscient de la beauté extraordinaire du monde, d'un champ de riz, d'un visage, d'un sourire et de la tristesse des larmes ? Sans cette compréhension, non seulement de la beauté visible, mais aussi de la beauté d'une perception pure et transparent, l'homme ne pourra jamais... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 16 septembre 2010

La seule spiritualité valable, c'est l'incorruptibilité du soi qui est éternel, qui est l'harmonie entre la raison et l'amour.

Krusnamurti, tout comme Tolstoï pensait que toute forme d'autorité religieuse ou sectaire de quelque sorte qu'elle fusse entravait la foi et la pervertissait. Que les enseignement des grands Maîtres, étaient faussés ou détournés par les autorités religieuses. Je maintiens que la Vérité est un pays sans routes, et qu'aucune route, aucune religion, aucune secte ne permet de l'atteindre. Voici mon point de vue, auquel j'adhère totalement et inconditionnellement. La Vérité est sans limites, absolue, inaccessible par aucune voie,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 16 septembre 2010

Kundalini

Le 17 août, je ressentis une vive douleur dans la nuque et je dus limiter ma méditation à quinze minutes seulement. Mais la douleur, au lieu de s'atténuer comme je l'espérais, empira. Elle fut à son combe le 19. J'étais incapable de penser, de faire quoi que ce soit, et des amis d'ici me forcèrent à me coucher. J perdis alors presque entièrement conscience, tout en continuant de percevoir ce qui se passait autour de moi. Chaque jour, je revenais à moi vers midi. Le premier jour, alors que j'étais dans cet état et toujours... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 12 septembre 2010

Pendant le sommeil il semble que l'on touche à des profondeurs inconnues, que jamais la conscience vigile ne peut connaître.

Etty, dans le pré au milieu des trèfles. "Il est essentiel de dormir, car pendant le sommeil il semble que l'on touche à des profondeurs inconnues, que jamais la conscience vigile ne peut connaître. Il se peut qu'on n'arrive pas à se rappeler cette expérience extraordinaire d'un monde qui est au-delà du conscient et de l'inconscient. Celle-ci affecte pourtant l'esprit dans sa totalité. Peut-être ne saisissez-vous pas bien ce que je vous dis là, mais laissez votre esprit jouer avec. Il y a des choses qui ne peuvent jamais être dites... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 12 septembre 2010

La vie est une chose curieuse. Heureux est l'homme qui n'est rien.

L'éducation ? Qu'entendons-nous par là ? Nous apprenons à lire et à écrire, nous acquérons les techniques nécessaires pour gagner notre vie, et on nous lâche dans le monde. Depuis l'enfance, on nous dit ce qu'il faut faire et penser, cependant que nous sommes profondément conditionnés intérieurement par l'influence de la société et du milieu. Je me disais : peut-on n'éduquer l'homme qu'extérieurement tout en laissant le centre libre ? Peut-on aider l'homme à rester toujours intérieurement libre ? Car c'est seulement dans la liberté... [Lire la suite]
Posté par bichau à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 12 septembre 2010

Mais le progrès n'a fait qu'apporter au monde plus de guerres brutales et de misères que jamais.

On ne cesse de se comparer aux autres, à son propre idéal, à ceux qui sont plus heureux ; c'est une activité mortelle : la comparaison est dégradante, pervertissante. Or toute notre éducation et notre culture sont bâties sur elle, d'où un effort continuel pour être autre chose que ce que l'on est. Comprendre ce que l'on est fait surgir la créativité, alors que la comparaison n'engendre que l'esprit de compétition, la brutalité, l'ambition, qui, croit-on, mène au progrès. Mais le progrès n'a fait qu'apporter au monde plus de guerres... [Lire la suite]
Posté par bichau à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 12 septembre 2010

Aimer, c'est avoir conscience de l'éternité.

Soyez souple mentalement. La force ne consiste pas à être dure, rigide, mais à être flexible. L'arbre qui plie résiste à la tempête. La vie est curieuse : tant de choses inattendues s'y produisent ; la seule résistance ne suffit pas à résoudre un problème, il y faut une flexibilité infinie et un cœur sincère. L'existence est comme une lame de rasoir : il faut avancer avec une extrême prudence et une souple sagesse. La vie est riche, si pleine de trésor, nous allons vers elle avec un cœur vide, sans savoir comment l'emplir de... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 11 septembre 2010

Nous avons une aptitude infinie soit à trouver l'indicible, soit à apporter l'enfer sur terre.

Que la terre est belle ! Comme tout ce qu'elle produit sans fin -les rochers, les torrents, les arbres, l'herbe, les fleurs- est beau ! Seul l'homme l'attriste. Lui seul se détruit lui-même. Lui seul exploite son voisin, tyrannise et tue. Il est l'être le plus malheureux et souffrant, le plus inventif aussi, conquérant du temps et de l'espace. Mais malgré son pouvoir, malgré la beauté des temples, des cathédrales ou des mosquées qu'il a construits, il vit dans sa propre obscurité. Ses dieux sont ses peurs, et ses amours sont ses... [Lire la suite]
Posté par bichau à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,