mercredi 29 mars 2017

Le protectionnisme pour soi, c’est bien, pour les autres, c’est sale… Les subventions sont bel et bien une forme de protection.

--> --> Les acteurs profitent du protectionnisme de l’industrie de notre cinéma, mais n’en veulent pas pour les Français. Samedi dernier, Nicolas Dupont-Aignan était l’invité de l’émission de Laurent Ruquier. Face au candidat de Debout la France qui soulignait que les ouvriers méritaient aussi un protectionnisme, comme le milieu du cinéma, l’acteur a osé dire que le cinéma n’était pas protégé, mais qu’il bénéficiait de subventions ! Le pire est qu’il était sans doute sincère, ne voyant même pas ses contradictions. Le... [Lire la suite]

lundi 6 mars 2017

Ces élus salariés dans le privé : « Mes clients ne sont pas vos affaires... »

  Comme François Fillon, députés et sénateurs sont nombreux à travailler dans des cabinets d'avocats ou des sociétés de conseil, avec des salaires pouvant atteindre 30.000 euros. Parfois soupçonnés de conflits d'intérêts, peu jouent le jeu de la transparence. C'était un secret farouchement gardé : l’identité des clients de la société de François Fillon, 2F Conseil. Interrogé, le leader des Républicains éludait. On comprend mieux pourquoi. Trois de ses principaux employeurs – René Ricol, Henri... [Lire la suite]
jeudi 2 mars 2017

Corinne Lepage, ancienne membre du MoDem, affirme qu'au moins une permanente du parti a été payée par le Parlement européen.

Bayrou mouillé par Lepage dans une affaire d'emploi fictif d'assistant(s) parlementaire(s) Corinne Lepage, ancienne membre du MoDem, affirme qu'au moins une permanente du parti a été payée par le Parlement européen. "Tout faux", réplique le vertueux Bayrou, nouvel allié d'Emmanuel Macron et à ce titre protégé du journal de Patrick Drahi, propriétaire de SFR et de L'Express. "Des accusations datées et légères de Lepage contre Bayrou," titre Libération, sous la plume de Christophe Forcari, salarié d'un milliardaire dont certaines... [Lire la suite]
mercredi 1 février 2017

A défaut de faire tapisserie, Pénélope, dit-on, tissait le jour et détissait la nuit son ouvrage.

Pénélope et le petit personnel du Machin… A défaut de faire tapisserie, Pénélope, dit-on, tissait le jour et détissait la nuit son ouvrage. Et cela durant vingt ans, évinçant au passage cent quatorze prétendants avant d’épouser Ulysse… Bon. Beaucoup plus récemment semble-t-il, une autre Pénélope eut la chance de ne pas s’amouracher d’un type assez foutraque pour partir faire la guerre aux Troyens et mettre vingt ans à en revenir. Celle-ci, comme toulemonde, se trouva à la fac un Jules plus raisonnable et disposé à faire carrière... [Lire la suite]
mardi 10 janvier 2017

14 sénateurs ont déjà été visés par des sanctions financières, au printemps 2016, pour ne pas avoir assisté aux votes solennels.

Sénat : Gérard Collomb est excédé d'avoir vu ses revenus tomber à "4000 euros par mois" en raison de son absentéisme "Dans ces conditions, on n'aura bientôt plus comme sénateurs que des mauvais, des apparatchiks de partis et des retraités", s'énerve le sénateur-maire de Lyon. Selon le nouveau règlement intérieur du Sénat, les élus de la chambre haute qui affichent un taux d'absentéisme trop important sont maintenant pénalisés financièrement. Les sénateurs sont ainsi tenus d'assister au travail en commission, aux questions... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 17 novembre 2016

quand il s'agit de faire du ménage, que ce soit les socialistes ou la droite, ils savent toujours sur lesquels taper...

Fraude fiscale: l'ex-préfet d'Ile-de-France en garde à vue. Voilà le genre de fonctionnaire mafieux qu'il faut éliminer d'office, et certainement pas infirmières, aides soignants, policiers et autres, toujours présents pour les besoins du peuple; malheureusement ce sont toujours les petits qui trinquent ; quand il s'agit de faire du ménage, que ce soit les  socialistes ou la droite, ils savent toujours sur lesquels  taper, mais surtout pas sur ceux des hautes sphères de la société. AFP,... [Lire la suite]
Posté par bichau à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 3 octobre 2016

Tous les jours, la presse nous montre que ces élus font tout ce qu’ils peuvent pour claquer le plus d’argent publique...

Duflot, Sapin, … : la désinvolture au service des finances publiques Coïncidence de l’actualité, collisions de petites nouvelles croustillantes, ironie du sort ou complot ourdi par des forces occultes (forcément occultes), on ne saura jamais vraiment ce qui nous aura permis de découvrir, ô stupéfaction phénoménale, que certains de nos élus avaient à rougir d’une gestion plutôt cavalière de leurs émoluments ou de leurs cotisations dues. Franchement, qui aurait cru ça possible ? Qui pouvait imaginer que deux éminents piliers... [Lire la suite]
Posté par bichau à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 5 septembre 2016

Abdelsalem Hitache, maire-adjoint au Blanc-Mesnil, a dépassé sa facture Internet, payée par la ville, de… 4 900 € !

Le Blanc-Mesnil : l’élu en vacances explose le forfait Internet municipal C’est ce qu’on appelle du hors forfait. Pendant ses vacances, Abdelsalem Hitache, maire-adjoint au Blanc-Mesnil, a dépassé sa facture Internet, payée par la ville, de… 4 900 € ! C’est en utilisant la tablette électronique, fournie par la ville à tous les élus de la majorité dirigée par Thierry Meignen (LR), que l’élu a « dérapé ». « En épluchant la facture, on s’est rendu compte qu’il a fait beaucoup de streaming (NDLR : du visionnage de films... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 25 avril 2016

Nous avons là un parfait exemple du discrédit de notre classe politique, incapable de prendre de la hauteur.

Certains se croient tout permis... Dans la catégorie " Vieux tromblon qui en croque ", j'ai nommé: Jean-Louis Debré; l'homme qui parcourt en ce moment les plateaux tévés pour donner des leçons d'exemplarité à tout le monde ...   Lu dans le Parisien:   Quand Jean-Louis Debré tente de forcer un barrage policier   «Je suis de la maison !». Ou comment un ancien ministre de l’Intérieur, Jean-Louis Debré, a tenté d’intimider un policier pour pouvoir passer un barrage. Vendredi, la petite histoire est remontée... [Lire la suite]
Posté par bichau à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 10 avril 2016

Une enquête sur un ministère à la dérive, le journaliste Vincent Jauvert révèle les coulisses d'une "nomenklatura française ".

La compagne de Fabius était la taulière du Quai d'Orsay L'ex-madame Baylet menait le ministère des Affaires étrangères à la baguette "La Face cachée du Quai d'Orsay" est une enquête sur un ministère à la dérive Le journaliste Vincent Jauvert révèle les coulisses d'une "nomenklatura française ": trafics, détournements, tricheries... Ce livre regorge de petites histoires et de grands scandales qui se sont joués sous le ministère de Laurent Fabius. Il est pourtant aujourd'hui passé à la tête du Conseil constitutionnel,... [Lire la suite]