mardi 22 mars 2011

Les conditions auxquelles nous soumettons l'amour contrarient fortement notre relation à l'autre.

On ne peut se sentir heureux et en paix dans une relation d'amour que si on élimine les conditions auxquelles elle est soumise. Malheureusement, d'une manière générale, plus on aime quelqu'un, plus l'amour est conditionnel. On nous a inculqué dans l'enfance qu'il s'agissait d'une règle on peut même dire que l'on a été conditionné à cette vision des choses. Pour modifier cette idée préconçue, il faut donc passer un difficile processus de désapprentissage. Il est illusoire d'espèrer un amour inconditionnel et absolu, mais un... [Lire la suite]
Posté par bichau à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 18 mars 2011

"Si seulement ils enseignaient l'amour, la compréhension et la compassion... Car tout à une conséquence.

"Si seulement ils enseignaient l'amour, la compréhension et la compassion... Ils devraient enseigner que la vie ne finit jamais, jamais, au lieu de culpabiliser les gens. Ils devraient enseigner qu'à notre mort, il nous sera rendu compte de chacune de nos paroles et de chacun de nos gestes, car tout a une conséquence". Dr. Elisabeth Kübler-Ross
Posté par bichau à 09:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 23 juillet 2010

Ce ne sont pas les complexités de l'existence qui nous rendent malheureux, c'est le fait d'ignorer sa vraie simplicité.

Au plus profond de nous-même, nous savons que se trouve notre être prédestiné. lorsque nous devenons cet être, nous en avons pleinement conscience. L'inverse est également vrai : nous savons quand nous faisons fausse route, quand nous ne sommes plus celui que nous devrions être. Consciemment ou non, nous sommes tous à la recherche de réponses, nous essayons tous d'assimiler les leçons de la vie. Nous faisons face à nos peurs et à notre sentiment de culpabilité. Nous sommes en quête de sens, d'amour et de pouvoir. Nous nous... [Lire la suite]
Posté par bichau à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 13 avril 2010

EMI d'enfants : guides de lumière.

  Dans son dernier livre le Dr Elisabeth Kubler-Ross parle tout particulièrement des enfants atteints de maladies incurables : " Ces jeunes enfants, écrit-elle, savent ce qui les attends après la vie. Ceux qui s'apprêtent à mourir, au lieu d'avoir peur et de combattre, nous donnent des leçons sur la manière de vivre. Voici le récit des derniers instants d'un enfant mourant, témoignage qui est loin d'être exceptionnel : une infirmière demandait à un enfant de sept ans, leucémique, comment il voyait le paradis. C'est comme si... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 février 2010

chaque fois qu'un être devient plus positif, l'humanité court un peu moins de risques de s'autodétruire.

  L'illumination de la nuit chez Robert Monroe ( celui-ci a mis au point une méthode pour faire " sortir les gens de leurs corps " et Elisabeth Kübler-Ross expérimente ce voyage dont le résultat la marquera à jamais. Elle vit une EMI ( expérience de mort imminente ) et atteint comme le disent les sages, un état de conscience cosmique ) a modifié sa trajectoire en un point crucial : pour elle, désormais, la mort n'est pas une rupture, mais un stade de  " croissance ". Et son travail va dorénavant consister à aider les gens... [Lire la suite]
Posté par bichau à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 26 février 2010

Avoir le coeur ouvert ? Cela se dit aimer.

Un ange parmi les malades et les mourants. Le premier lundi de juillet 1959, Elisabeth (Voir : Elisabeth Kübler-Ross : elle a apprivoisé la mort) arrive en bus, à travers Harlem, et débarque dans l'île du diable. Une forteresse monstrueusement laide, entourée de réservoirs à gaz géants, de centrales électriques, à deux pas du vieux nœud autoroutier qui relie les aéroports à Manhattan par le nord. Dès l'entrée, ça sent la souffrance, la violence, la résignation, la bestialité. Mille bouquins ont raconté cette zone. L'emprisonnement... [Lire la suite]
Posté par bichau à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,