Martine Wonner est une femme charmeuse et souriante, souvent court-vêtue comme notre première dame...

Martine Wonner est une femme charmeuse et souriante, souvent court-vêtue comme notre première dame, la crinière d’une lionne des Vosges mais surtout se revendiquant travailleuse infatigable, avec un CV exceptionnel. Le sourire mutin elle avoue, presque désolée, ne savoir faire que travailler. Directrice médicale du groupe Sinoué depuis la mi-2016, elle a pu y faire apprécier sa force de travail exceptionnelle.

Non, j’déconne, ses contributions étiques (je dis bien étique, l’éthique, Martine ne connait pas!) ne laisseront pas de souvenir imputrescible. Et voilà qu’en fin d’année, paf, le coup de mou. La « workaholic » tombe malade. Et les arrêts de travail s’enchainent, un mois, deux mois, trois mois…

Jusqu’à ce qu’une personne que je ne nommerai pas (protection des sources!), à qui je demandais des nouvelles, me livre l’information suivante. Martine Wonner va bien, même très bien, puisqu’elle est candidate En marche dans la quatrième circonscription du Bas Rhin!

Allez voir sa page fessebouc, elle vaut son pesant de cacahouètes. Elle s’y présente comme s’étant « mise en congés » du groupe Sinoué. Dans sa vidéo de présentation elle se vante d’aller au devant des citoyens depuis 6 mois. Ben voyons, le seul problème est que depuis 6 mois la dame est en arrêt de travail, et ce jusqu’au 09 juin prochain!

Voilà le genre de coquine qu’EM recrute, une faiseuse sans vergogne, qui n’hésite pas à faire campagne sur le compte de l’assurance maladie. Mais vous me direz, ce n’est pas illégal, puisqu’il semble qu’elle n’ait jamais été contrôlée… Avec la liste donnée par mon ami corto, on voit que la république exemplaire de Macron a déjà du plomb dans l’aile!

source

sans-titre