On sait désormais ce qu’il y a dans les frites de McDonald’s !

frites-mcdonalds-composition-additifs-alimentaires-01

S’il y a bien une franchise de restauration rapide qui fait beaucoup parler d’elle, c’est bien McDonald’s. Après les scandales des substances contenues dans le Big Mac et la viande de bœuf des burgers, maintenant c’est au tour des frites. Or, cette fois, c’est la franchise elle-même qui a voulu médiatisé la méthode de fabrication de ses produits. À la surprise du public, les frites de McDonald’s contiennent beaucoup plus que des pommes de terre !

Dans le cadre de la campagne de communication « Our Food, Your Questions », visant à soigner l’image de McDonald’s et faire preuve de transparence, deux vidéos ont été lancées en ligne il y a plus d’un an détaillant le processus de fabrication des frites proposées par ce leader de la restauration rapide.

Les vidéos ont fait énormément de buzz, surtout qu’elles étaient animées par Grant Imahara, la star de Mythbusters, un programme télé de vulgarisation scientifique  qui a connu un énorme succès aux États-Unis. Chose qui apporte plus de crédibilité à l’opération de communication de la franchise, mais le feedback du public n’a pour autant pas été positif !

Que cachent les frites de McDonald’s ?

Pour préparer des frites à la maison nous n’avons généralement pas besoin de plus de deux ou 3 ingrédients. McDonald’s, par contre, fait appel à plus de composants pour préparer ses fameuses frites croustillantes et à la forme parfaite.

mcdo10

Comme le montre l’une des vidéos, la fabrication des frites de McDonald’s requiert 19 ingrédients dont la plupart sont des additifs alimentaires. Et rassurez-vous les pommes de terre en font partie !

Voici la liste, non exhaustive, des ingrédients utilisés :

  1. Les pommes de terre
  2. Un arôme naturel de viande de bœuf
  3. L’huile de soja hydrogénée
  4. L’acide citrique
  5. Les hydrolysats de protéines de blé
  6. Le dextrose
  7. Les hydrolysats de lait
  8. Le  polydiméthylsiloxane
  9. L’huile de soja
  10. Le butylhydroquinone tertiaire (BHQT)
  11. Le dimethylpolysiloxane
  12. L’huile de maïs 
  13. Le sel
  14. Le pyrophosphate de sodium

Les ingrédients les plus pointés du doigt parmi cette liste sont, notamment :

Le butylhydroquinone tertiaire (BHQT)

Il s’agit d’un additif alimentaire, classé comme antioxydant, ajouté aux graisses et huiles de friture. Il est aussi connu sous l’appellation E319. La forme pure de cette substance est considérée comme nocive et toxique quand inhalée, ingérée ou absorbée par voie cutanée. Elle est même dite probablement cancérigène, précurseur de tumeurs au niveau de l’estomac chez les animaux et peut aussi causer des dommages à l’ADN, si elle est utilisée à haute dose. Seulement, les doses utilisées dans le domaine agro-alimentaire sont présentées comme inoffensives.

McDO Phosphate

L’huile de soja hydrogénée :

L’huile de soja hydrogénée, à l’image de toutes les autres huiles hydrogénées, est considérée comme nocive. Ces huiles subissent un processus d’hydrogénation dans le but de les rendre plus stable et de les conserver plus longtemps. Résultat : les acides gras essentiels qu’elles contiennent se transforment en une autre forme ; les graisses trans.

Ce type particulier de graisses n’est pas bon pour la santé. En effet, les acides gras trans augmentent le taux de mauvais cholestérol dans le sang et réduisent celui du bon cholestérol. Elles sont aussi impliquées dans l’apparition d’autres maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ainsi que l’obésité.

Le dimethylpolysiloxane :

Le dimethylpolysiloxane  (E900), est un additif anti-moussant, anti-émulsifiant et anti-agglomérant, utilisé dans l’alimentation, notamment dans les huiles de cuisson pour prévenir les éclaboussures.

Cette substance est classée comme possiblement cancérigène et peut parfois contenir du formaldéhyde, un composé décrit comme cancérigène pour l’homme.

À travers cette vidéo, la franchise McDonald’s assume parfaitement les ingrédients qu’elle utilise pour fabriquer ses frites. Une volonté de transparence louable, bien que les quantités des ingrédients utilisés ne soit pas précisées. Et c’est justement ce point précis qui pousse à s’inquiéter. Comme mentionné ci-dessus, certains ingrédients peuvent être toxiques quand utilisés à forte dose.

Notez toutefois, que la recette des frites peut varier d’un pays à l’autre, en fonction des exigences et recommandations des agences de surveillances alimentaires. En France, Par exemple, la franchise a déclaré n’utiliser que des huiles végétales pour la cuisson des frites, sans ajouter d’agents de saveurs. Elle a affirmé par contre utiliser des additifs alimentaires, conformes aux normes de la Commission Européenne.

Ainsi, la prudence est de mise ! Et pas seulement en ce qui concerne les frites de McDonald’s mais aussi tous les produits de la restauration rapide riche en additifs, graisses et sucre !
le-Big-Mac-de-chez-Mc-Do