« Je meurs en professant le plus profond mépris pour tous les partis politiques, fussent-ils socialistes, n'ayant jamais considéré ces partis que comme des grou...pements de simples niais dirigés par d'éhontés ambitieux sans scrupules ni vergogne. »
Gustave Lefrançais, Testament, 1901

 je-suis-mdr-UTnL-1280x800-1280x660

Il ne doit pas s'en souvenir.

Ce qui nous sert de président de la république a déclaré ce qui suit, dans son livre, œuvre impérissable s'il en est et qui sera gardé précieusement dans toutes les archives nationales.
la magistrature  «une institution de lâcheté (…). C’est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux… On n’aime pas le politique» Puis dans " le Figaro ces jours derniers, il déclare « En tant que garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire, je tiens à m’élever solennellement contre toute mise en cause des magistrats dans les enquêtes et les instructions qu’ils mènent dans le respect de l’Etat de droit », a déclaré le chef de l’Etat dans un communiqué.
 « une candidature à l’élection présidentielle n’autorise pas à jeter la suspicion sur le travail des policiers et des juges, à créer un climat de défiance incompatible avec l’esprit de responsabilité et, pire encore, à lancer des accusations extrêmement graves contre la justice et plus largement nos institutions ». Allez, cherchez l'erreur.......