CENSURE PAR "LE MONDE" : LA VAGUE "ANTI-FAUSSE-INFOS" PILOTEE PAR LES AMERICAIN

Les mondialistes menés par George Soros, les patrons de Google, de Facebook, de CNN, d'Amazon, ABC, CNBC, CBS, Washington Post, New York Times (entre autres) ont décidé que si Hillary Clinton a perdu et si le Brexit a gagné, c'est à cause des sites internet "populistes". Comme ceux de Alex Jones et son Prison Planet, de Breitbart, de Max Keiser en Angleterre, etc. Pour la gauche pro-Hillary ces sites sont les grands responsables de la défaite de Clinton. Et de la victoire de Nigel Farage.

Et justement, à peine 3 mois avant les élections présidentielles frnaçaises, comme pressenti (mon interview avec Yannick Urrien du 15 janvier plus bas) je suis bien devenu la cible du journal Le Monde, parce que cette page est devenue trop populaire.

En particulier ma liste des licenciements...

Il se trouve qu'à chaque élection majeure, je donnais ma liste avant, le dimanche, aussi bien sur le site que sur Facebook, pour montrer les bienfaits de l'Union Européenne (toutes les délocalisations par exemple) sur la France.

Et ma page Facebook personnelle avec quelques 58.000 abonnés a été effacée la veille des élections régionales, le 15 décembre.

C'était signé. FB France est à la botte, aux ordres, comme du temps de l'ex-URSS. En bon exécuteur des basses oeuvres, l'équipe française du géant américain a exécuté l'ordre venant du PS... En effet, une liste de licenciements qui touche presque 60.000 personnes, et qui la relaient à leur tour, en une journée ça fait très très mal dans les urnes...

: - )

Mais après la victoire de Donald Trump, les mondialistes ont accouché d'une seule conclusion: désormais il faut empêcher les gens de propager des "fausses nouvelles", les "fake news" et ce sont bien sûr les gens de Google, Facebook, etc. qui vont décider de ce que vous pouvez lire ou pas, de ce qui est faux ou pas.

Cher lecteur, selon eux, votre QI ne vous permet de distinguer une fausse info d'une vraie, sans parler de votre capacité de discrimination... Vous ne distinguez pas le Wall Street Journal de Paris Boum-Boum.

lemonde-censure-jovanovic

Vous avez donc besoin de l'aide des collaborateurs (!! sic) du journal Le Monde...

En bon esclave et aux ordres des Américains, le quotidien a donc mis en place cette politique en France en vous disant qui sont les bons et mauvais sites d'information.

Cette Revue de Presse internationale est frappée du sceau "fausse infos" délivré par les clampins du.. Monde.

Et pourquoi pas une étoile jaune à poser en haut de la page ???

On se croirait revenus pendant la période 1940-1944 avec les nazis qui contrôlaient l'information en France...

Ou quand Vichy décidait de ce qui pouvait être publié, ou pas, dans les journaux ou dit sur les ondes...

Chers lecteurs, je n'aurais jamais imaginé écrire cela un jour, mais nous sommes bien désormais dans une dictature qui ne dit pas son nom... et dont les chefs sont terrorisés par le fait que les "populistes" (quelle horreur) puissent gagner les élections en France.

Ca serait alors la mort de toute leur politique mise en place depuis 30 ans pour dépouiller les Français de leurs richesses, de leur identité, de leur culture et de leur langue.

Leonid Brejnev et la clique qui pilotait l'URSS avaient mis Alexandre Soljenitsyne à l'index pour avoir révélé la réalité des goulags. Un stylo Vs. l'empire du KGB. Plus modestement, je suis mis à l'index par le PS et Le Monde pour ma liste des licenciements et les escroqueries des banques.

Le côté positif chers lecteurs, est le suivant: quand un Etat met un écrivain apprécié du peuple à l'index, la chute de ce même Etat est toujours proche...

Revue de Presse par Pierre Jovanovic

img580ee50b3043c