Énorme drapeau rouge, le plus important et le plus évident de tous : la rapidité avec laquelle la relation se développe, croît et se transforme en un engagement solide en quelques semaines.

891e7ef7aad27c7c6a7ed877624fb119

Quelqu’un que vous connaissez à peine et qui apparaît comme votre « âme sœur » : mêmes centres d’intérêt, mêmes envies, mêmes projets, déclarations d’amour, promesses à la vie/à la mort, demandes d’enfant, de mariage, projections délirantes sur un brillant avenir à deux, etc., est en train de pratiquer la technique du miroir.

Cette personne vous pose des questions, beaucoup de questions et écoute soigneusement les réponses. Puis, ces mêmes réponses seront ressorties à bon escient pour vous faire croire en une parfaite alchimie, en une osmose alors qu’en réalité, cette personne joue un rôle.

5606d1b11cbabf03a07009151a97c885

Les prédateurs relationnels savent parfaitement comment se fondre dans le personnage que vous dressez du partenaire idéal… Et ils interprètent le rôle jusqu’à ce que le masque tombe.

Vous êtes le plus beau / la plus belle.

 Le love bombing, quelle arme absolue ! Les personnes qui sont sensibles aux compliments, à la flatterie, sont particulièrement susceptibles de se laisser envoûter par un prédateur.

Évidemment que nous sommes tous beaux et belles à notre façon MAIS quand cela ressemble plus à de la glorification, attendez-vous à tomber du haut de votre piédestal. Le piège ici, est que le/la pervers(e) narcissique est « sincère » (toutes mesures gardées) à ce stade de la relation. Souvent, il/elle croit réellement voir en vous ce qu’il/elle sait inconsciemment manquant chez lui/elle et il/elle pense sincèrement pouvoir s’attribuer ces qualités.

Le drame de la perversion narcissique (pour illustrer mais le processus est bien plus complexe) est que ces personnes ressentent une forme d’admiration pour leurs proies. Ils/Elles sont attiré(e)s par cette lumière, cette vie qu’ils ne ressentent pas en eux-mêmes. Ils/Elles sont donc en partie sincères au moment où ils complimentent mais leur vision est déformée et basée uniquement sur leur propre projection.

Si vous écoutez bien ce qu’ils/elles vous disent, les qualités qui vous sont attribuées correspondent plus à ce que vous aimeriez être qu’à ce que vous êtes réellement au moment où on vous complimente. Pour la beauté, c’est constant mais il y a toujours plus pour le/la pervers(e) narcissique, c’est ce qui le/la rend aussi dangereux/dangereuse.

38f7507cf14b30da78678bb10b714101

Vous voyez de moins en moins (voire plus du tout) vos amis et/ou votre famille

 Il est normal de consacrer plus de temps à une nouvelle relation au début, d’avoir moins de disponibilités pour vos proches. Là où cela devient inquiétant, c’est quand l’ensemble de votre temps libre est occupé par cette nouvelle personne. Vous êtes tellement pris(e) d’assaut que vous parlez à cette personne matin, midi et soir.

Petit à petit, votre espace de solitude est réduit à néant. Vous devez carrément insister auprès de cette personne pour sortir et voir vos proches.

Et cette personne ne dira rien au départ mais distillera, goutte à goutte, son venin contre vos amis et votre famille.

Elle vous posera des questions pour détecter des failles dans vos relations. Nous avons tous eu des accrochages avec nos proches sans pour autant avoir envisagé de couper les ponts.

Eh bien, le prédateur utilisera les informations collectées pour vous éloigner méthodiquement de ces personnes sur la base de détails que vous lui avez confiés. La mise sous contrôle s’exerce de cette façon. Un prédateur avance à pas de loups (sans jeu de mots), il ne veut pas vous effrayer et voir tous ses efforts réduits à néant.

Donc, si vous résistez, il battra en retraite… Pour mieux revenir à la charge plus tard, avec une meilleure stratégie.

Leur jeu favori, surtout dans les familles, est de monter les personnes les unes contre les autres, de les isoler, tenir des discours diffamants puis s’asseoir et profiter du spectacle.

S’il le doit, le prédateur emploiera la technique inverse : se rapprocher de vos amis/de votre famille, pour dire du mal de vous afin que ceux-ci s’éloignent d’eux-mêmes.

Vous n’en saurez rien sauf si une personne qui vous aime réellement vous alerte et à condition que vous écoutiez cette personne.

Faites bien attention quand vous présentez vos proches à une nouvelle personne…

7e9026503db319c28eee4b78940d410f

Vous remarquez des critiques ouvertes/cachées et injustifiées envers vous et/ou votre entourage

 Avant que ce point ne devienne votre quotidien (une fois le masque tombé), dès le début de la relation, le prédateur prend un moment pour « tester » votre estime de vous-même. Si vous êtes suffisamment vigilant(e), vous le remarquerez. Ce moment fait toujours tilt parce qu’il est incongru. Vous ne vous attendez pas à ce qu’une critique tombe car le manipulateur, pervers narcissique, prédateur s’arrange pour créer une certaine confusion mentale préalablement à cette critique. Tout est calculé.

En me basant sur mon vécu :

  • vous pouvez avoir passé une magnifique journée à vous promener et à faire du shopping
  • vous avez discuté pendant des heures sur un sujet particulièrement intéressant ou passionnant pour vous et le prédateur a fait en sorte de vous encourager, de vous féliciter, de vous montrer qu’il vous apprécie
  • vous venez de partager un bon restaurant, vous avez beaucoup ri, vous êtes persuadé(e) d’avoir trouvé la perle rare

Cet instant d’accord parfait (seulement en apparence) est vital pour la suite du plan. Une fois que vous êtes bien à l’aise émotionnellement, que vous sentez un certain lien de confiance, la critique tombe de nulle part.

Généralement, le prédateur se tait juste après et savoure votre réaction. Soyez bien attentif/ve. Il est en train d’observer à quel point le lien de confiance est solide de vous envers lui.

En fonction de votre réponse, il battra en retraite et gardera son attaque perverse pour plus tard ou si vous donnez vous aussi dans la critique de vos proches et/ou si vous acceptez sa remarque comme étant vraie, vous donnez le feu vert pour le début du véritable abus, celui de votre estime et de votre respect de vous-même.

Les apparitions et disparitions

 Rien de tel pour créer le fameux climat d’insécurité affective ! Tous les prédateurs utilisent cette technique. Au début, ils sont tout le temps présents, pour vous rendre accro, drogués, junkies, incapables de vivre sans eux. Dans un second temps, ils deviennent plus distants, moins disponibles et moins disposés à vous écouter. Puis, ils disparaissent carrément pendant des jours, des semaines, des mois sans donner de nouvelles ou de façon très sporadique.

Je ne suis pas en train de dire que nous devons rester connectés chaque seconde avec notre compagnon/notre compagne mais dans le cadre d’une relation qui se dit amoureuse et compte tenu des nombreux – FAUX – projets du prédateur, il est normal de se sentir dans une insécurité quand la personne disparaît soudainement.

Ceci a pour objectif de tester le lien de soumission et de dépendance que vous avez envers le prédateur. Il calcule à la seconde près les moments où il va apparaître et vous donner toute l’attention dont vous avez besoin et disparaître en vous laissant exprès dans l’angoisse. Parce qu’il a lui-même grandi dans un climat émotionnel insécurisant, avec des parents imprévisibles, le prédateur sait parfaitement comment provoquer ce sentiment d’abandon, de culpabilité, de rejet qu’il observe chez sa victime.

c8f196be5adee457675062049b2786f2

La « relation » est à sens unique

 Bon, tout s’annonce pour le mieux, le prédateur a bien pris soin de refléter soigneusement vos goûts et vos désirs pour vous berner. Cependant, si vous êtes bien attentif/ve, vous remarquerez que le pervers narcissique spécialement, prend soin de vous « éduquer » à ses propres goûts et ne fait aucun cas des vôtres.

Vous écoutez soigneusement ce qu’il/elle vous dit mais quand vous souhaitez vous aussi partager ce que vous aimez, la personne n’est pas intéressée mais mentira. Vous pouvez le vérifier en faisant le test. Ce point est modulable selon l’importance que vous avez en tant que proie potentielle pour lui, en fonction de ce que vous pouvez lui rapporter et de l’attention qu’il dédie à sa besogne.

Bien entendu, nous ne pouvons pas tous avoir les mêmes goûts musicaux, cinématographiques, artistiques et ce n’est pas le but. Mais, pour rappel, nous sommes en train de construire une relation solide comme le fer avec notre âme sœur. Nous faisons des efforts pour découvrir réellement son univers, alors pourquoi n’est-ce pas réciproque…?

L’une des réponses consiste à se dire que ce sont nos goûts qui sont ennuyeux, inadéquats et ridicules. Ainsi, le/la pervers(e) narcissique est grandi(e) dans l’esprit de la victime tandis qu’elle baisse son estime personnelle. C’est exactement le résultat qu’il/elle veut atteindre ! En repoussant – au début, gentiment – vos suggestions, vous finissez par douter de vous et vous vous sentez « nul/le ».

La vérité est que vos goûts sont tout aussi valables que ceux de cette personne. A sa différence, vous savez faire preuve d’ouverture d’esprit et de remise en question… Ce qui peut provoquer votre perte.

Vous êtes exploité(e)

Très rapidement, vous serez mis(e) à contribution par le/la pervers(e) narcissique pour qu’il/elle puisse extraire ce qu’il/elle était venu(e) chercher au départ chez vous.

Nous sommes bien d’accord qu’il ne s’agit absolument pas d’une histoire d’amour en réalité ?

Le/la pervers(e) narcissique va vous demander explicitement ce qu’il/elle attend de vous. Seulement, comme vous êtes persuadé(e) d’avoir trouvé l’être idéal, vous ne voyez pas son manège. Cette personne va vous demander des choses tangibles : un emménagement chez vous ou chez lui, un prêt d’argent, un prêt de voiture, du sexe (très rapidement), votre soumission, etc. Ce qui est choquant, c’est la rapidité avec laquelle tout ceci se passe.

Les demandes sont diverses et variées mais incluent toutes votre dégradation et la renonciation à votre volonté personnelle au profit de celle du prédateur. Maîtres de la manipulation, les prédateurs n’ont aucune morale, aucune conscience, et ils savent quels mots employer, quelles attitudes adopter pour vous conduire pile à la tombe qu’ils ont creusée pour vous.

c’est un sadique qui voit sa pleine puissance dans votre détresse.

Le double visage : le pervers narcissique a deux visages. Un pour vous, la victime, et l’autre pour l’extérieur. La victime est la seule à voir le vrai visage du démon. La première fois qu’elle le voit, c’est quand le PN sent que le moment est venu de tomber le masque. La victime est amoureuse de lui, ou elle est suffisamment prise dans sa toile pour qu’il puisse relâcher la pression. Il passe d’un masque à l’autre à la vitesse de l’éclair, d’une minute à l’autre en fonction des circonstances. Il utilisera cette capacité de transformation pour faire passer sa victime pour folle par exemple. Etant donné qu’elle est la seule à connaître son mauvais côté, et qu’il passe pour un ange auprès des autres, personne ne croira la victime quand elle livrera sa vérité.

Le pervers narcissique adore se faire passer pour la victime.

dbf4c662cc4eebc94b85b36f927a4043 

Le pervers narcissique aime la poudre aux yeux. Il est certes intelligent, charismatique et très éloquent dans son domaine d’activité mais très souvent, il exagère ses compétences et ses références professionnelles. Il utilise la manipulation pour asseoir son pouvoir sur les autres d’une main de fer. Il exploite ses proies dans le seul but d’atteindre ses objectifs, qui varient en fonction des opportunités. Ce sont les autres qui portent le poids de ses échecs, qu’il s’agisse de ses amis ou de ses collègues. Le pervers narcissique est toujours paranoïaque et s’éclipse rapidement si jamais les choses tournent mal. Il n’assume JAMAIS les conséquences de ses actes et se contente de disparaître.

 Le contrôle et la manipulation : le PN dresse les uns contre les autres, il divise pour mieux régner. Il ne présente pas ses proies à ses « suiveurs », c’est le roi du cloisonnement, pour que ses mensonges ne puissent pas être repérés. De même, il fera en sorte de ne pas réunir des victimes dans la même pièce. Il contrôle sa victime en se montrant maladivement jaloux et en l’isolant petit à petit de toutes ses connaissances. Il la met sous dépendance totale, y compris financièrement pour qu’elle devienne sa prisonnière. C’est un harceleur-né qui ira jusqu’à retourner la famille de sa victime contre elle pour être certain qu’elle ne voudra jamais le quitter. Il n’hésite pas à s’approprier les revenus de sa victime (ou de ses victimes) car le PN est un maniaque de l’argent, un autre moyen de contrôle d’autrui

 L’arrogance : le PN aime exhiber ses « jouets », à savoir sa femme, ses enfants, ses biens matériels, ses diplômes, bref tout ce qui peut lui permettre de se mettre en avant en société. Il ne cherche que l’admiration, l’attention, la flatterie, il en a un besoin compulsif. La seule raison d’exister de toutes les personnes qui l’entourent est le fait qu’elles le mettent en valeur. Quand elles ne remplissent plus leur rôle, elles sont jetées car ce sont des objets remplaçables.

 La séduction permanente : la séduction est l’arme fatale des pervers narcissiques. Ce sont de beaux parleurs et ils sont souvent charmants. Cette séduction n’est jamais à double sens puisque le PN n’est jamais sous le charme de sa victime. Il a un objectif en tête et c’est pour cela qu’il aborde puis séduit et enfin dépouille la cible. Ceci, sans le moindre sentiment, le moindre état d’âme. La victime, elle, est totalement prise dans les filets de cet individu. Elle est comme hypnotisée et ne voit que du feu jusqu’à ce que le masque tombe. Le PN utilise la séduction tout au long de la relation pour empêcher la victime de partir tant qu’il en a besoin. Cette séduction est un venin à distillation lente mais sûre, qui met beaucoup de temps à être éliminé par l’organisme hôte.

 La fausse dénonciation de la malveillance : les pervers narcissiques adorent se faire passer pour les gardiens de l’ordre et de la morale ! Régulièrement, ils souligneront combien les autres sont mauvais, combien le monde est hostile et combien la victime a de la chance d’être tombée sur une personne avec des valeurs morales tellement marquées. Il s’agit d’un grossier mensonge totalement hypocrite, prononcé par le pire des personnages qui soit. Lui qui n’hésite pas à tromper, trahir, corrompre, abuser autrui se présente comme un saint.

4987aa9af5a0ed886838ba41bb9bbed9