Pluriel

La gauche fut un temps plurielle. Ces derniers temps, elle l'est un peu moins mais elle en a gardé une certaine aversion pour le singulier. C'est pourquoi, le ministère de la famille, vu qu'il y a plusieurs types de familles (homoparentales, monoparentales, tuyau de poêle (celles où tout le monde s'emmanche), régnantes, recomposées, décomposées, surcomposées, traditionnelles, etc.) est devenu Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes. Curieusement, enfance est demeuré au singulier alors qu'il est indéniable qu'existent diverses enfances (heureuses, malheureuses, de Charlemagne (clin d’œil!), où l'on retombe, etc.).

Elever-ses-enfants-au-sein-d’un-couple-recomposé

Mais ne boudons pas notre plaisir : un gouvernement qui reconnaît la multiplicité des composantes regroupées sous un terme générique ne peut qu'être loué. Seulement, ses méritoires efforts ne vont pas jusqu'au bout de leur logique.
Par exemple, il existe un Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social. Comme s'il n'existait qu'une sorte de travail, d'emploi, de formation professionnelle et de dialogue social ! Le travail peut être pénible, enrichissant, forcé, manuel, intellectuel, à domicile, de romain, sur soi, de deuil, à temps partiel... Quand aux emplois qu'il soient du temps, fictifs, précaires, stables ou autres, nier leur variété est un peu léger. La formation professionnelle peut être initiale, continue, qualifiante, uniquement-destinée-à-donner-l'impression-d'une-inversion-de-la-courbe-du-chomage-en-transférant-des-chomeurs-de-la-catégorie-A-à-la-catégorie-D... Le dialogue social connaît lui aussi des variantes : traiter des problèmes autour d'une table n'est pas comme le faire en poursuivant des cadres dont on arrache les chemises.
Peut-on parler d'une Éducation Nationale comme si celle qu'on reçoit dans un lycée de quartier sensible était semblable à celle que dispense Henri IV ? Pour refléter les disparités du système ne pourrait-on pas supprimer le terme « Nationale » et parler d' « Éducations » ?
Parmi les ministères susceptibles de connaître une salutaire pluralisation, je citerai, pour des raisons que vous devinerez aisément, ceux de la justice, de l'Économie, de la ville, de la fonction publique, de la culture et de la communication, de l'agriculture, du logement et de l'aménagement du territoire. Pour l'Outremer, c'est fait.
Dépêchons-nous de pluraliser car une telle réforme, aussi fondamentale qu'urgente, permettrait à notre révéré Président d'occuper dans les mémoires de la France, de l'Europe, du Monde et de l'Univers une place encore plus prestigieuse que celle qu'il y a déjà obtenue par ses insignes mérites.

Familles_Enfance_Femmes_72dpi