Si j'étais socialiste

Si j'étais socialiste, c'est pour cet homme que je voterais aux primaires. Benoit Hamon avait, dans un moment d'honnêteté assez rare chez un socialiste, déclaré que "la gauche était condamnée à trahir". Mais il n'était guère allé plus loin dans ses explications. Seul Gérard Filoche n'a jamais manqué une occasion de dénoncer les petites et grandes trahisons de ses amis socialistes ; seul ou presque a-t-il sans relâche pointé un doigt impitoyable sur les accointances du PS avec le patronat, le scandale de la financiarisation voulue par ses camarades dès les année 80 qui coula bon nombre d'entreprises pourtant prospères, le tout actionnariat, les licenciements et la paupérisation du monde salarié et ouvrier qui s'en suivit dans une France de plus en plus riche mais de plus en plus inégalitaire.
En fait je crois que Gérard Filoche est le dernier socialiste à pouvoir se regarder dans une glace, le seul socialiste qui mériterait de faire se déplacer un électeur socialiste aux prochaines primaires.
Mais où sont les électeurs socialistes ?
source

Affaire de Margerie :

Bernard Maris, Oncle Bernard, : « Un seul socialiste ( Filoche) osa dire que monsieur de Margerie ressemblait à un vampire suçant la rente du pétrole et la transformant en bénéfices colossaux tout en ruinant la planète. Et quel tollé ! Cambadélis, patron du P.S., veut le virer. Mais où sommes-nous, dans quel pays, pour qu’un socialiste ne puisse plus critiquer un patron de multinationale ? » Dans le numéro du 29 octobre 2014 de Charlie hebdo 

Les faits en raccourci : 

Le 21 octobre : 6 h Gerard Filoche fait un tweet à l’annonce de la mort du PDG de Total ou il pose une question : « son successeur nous volera t-il autant ? »

Vers 9 h : des tweets UMP s’indignent du tweet de Gérard Filoche

Vers 9h 30 Gérard Filoche répond dans plusieurs tweets qu’il ne met pas en cause l’humain décédé mais le PDG Total « suceur de sang »

Vers 10 h : Eric Ciotti demande au PS d’exclure Gérard Filoche et il déclenche des centaines de tweets en ce sens du réseau UMP.

A partir de 10 h une campagne de presse de droite (le Point, le Figaro, l’Express, …) démarre dans toutes les gros médias officiels contre Gérard Filoche. Toute la presse nationale et locale sera touchée.

Vers 15 h : l’Ump à l’Assemblée pose une question au Premier ministre sur Gérard Filoche

Vers 15 h + : Le Premier ministre Valls, en complicité publique avec l’UMP, se permet de dire devant l’AN  que Gérard Filoche « ne mérite pas d’appartenir au Parti socialiste »

A 17 h : au Bureau national, le premier secrétaire du PS JC Cambadelis, tout en disant qu’il n’a pas applaudi le Premier ministre à l’assemblée sur ce point, informe le Bn qu’il « traduit » Gérard Filoche devant la Haute autorité.

Le 22 octobre, Gérard Filoche fait paraitre une explication complète sur cette affaire Total sur son blog et s’exprime dans la presse, sur toutes les télés, en direct sur canal +, dans la PQR, la Dépêche, l’Union, etc.. et il reçoit plus de 20 000 mels de soutien…

 

...Le scandale de Luxleaks éclate : 340 sociétés auraient blanchi de l’argent au Luxembourg pendant des décennies, à hauteur de 2400 milliards d’euros. Parmi elles 58 entreprises françaises dont Total au premier rang, ce qui équivaudrait selon le député Yann Gallut à une centaine de milliards volés aux caisses de notre République...

...Pourquoi ressort sur BFM, soudain, de cette façon si particulière, cette question, la veille du jour où la dite Haute autorité doit trancher sur ma candidature pour les primaires ? En tout cas, je réponds aux trois questions : Total, première multinationale du pays, 185 milliards de chiffre d’affaires, (alors que le budget de l’état est autour de 300 milliards) qui ne paie quasiment pas d’impôts en France, mais blanchit des sommes considérables, au Luxembourg (cf. Luxleaks ) qui pille en Afrique, qui a 19 filiales aux Bermudes (cf. Complément d’enquête de décembre 2014) Total, c’est aussi, la pollution, AZF, Erica, et la corruption, le PDG de Total a été mis en examen à titre posthume pour corruption d’agents publics dans la filière iranienne, seul le regretté Bernard Marris, assassiné à Charlie hebdo, avait défendu mon tweet « quand même il y a un socialiste qui ose ne pas courber l’échine et dire ce qu’il en est d’un des principaux oligarques et de ses méfaits a la tête d’un des principaux trusts de ce pays…. » C’est vrai qu’être payé 600 fois le Smic est indéfendable quand les 1,600 000 stagiaires jeunes de ce pays ont un pécule de 582 euros…  La jeune journaliste range son matériel, je lui demande ce qui a suscité pareille soudain inhabituelle question et ce rappel de procédure si soudaine et incongrue, elle me dit qu’elle fait ce qu’on lui a demandé...

 

En consultant les alertes google nous sommes tombés sur une citation édifiante attribuée par Jean-Marc Sylvestre ( dans Atlantico ) à notre cher Premier secrétaire. D’où ce poste Facebook que je vous invite à reproduire :
Cambadélis, le 12 octobre dernier, en réponse à des députés socialistes qui lui demandaient où en était, deux ans après les faits, la procédure disciplinaire intentée contre Gérard Filoche dans l’affaire de Margerie, aurait, selon le site Atlantico, affirmé ceci : »Il n’a toujours pas été sanctionné par la Commission éthique du Parti socialiste, mais la sanction viendra, elle sera très simple. Monsieur Filoche n’obtiendra pas le nombre de soutiens nécessaires pour être candidat à la primaire de la gauche« .
si c’est vrai, c’est la main dans le sac de la triche.