ACDC Laurel and Hardy Shoot to Thrill 

sans-titre


Dernière photo Laurel Hardy 1956

Laurel et Hardy : leur destin tragique. Leur producteur les met sur la paille !

Le célèbre duo qui s'était formé en 1919 vécut trois décennies d'une filmo bien remplie jusqu'à leur dernier film commun en 1951, Atoll K dont le tournage, qui devait être bouclé en une dizaine de jours, dura presque un an, à cause des problèmes de santé qui n'allait plus lâcher Stan Laurel jusqu'à sa mort. Puis vient l'effroyable année 1955 : un AVC handicape lourdement Stan Laurel tandis qu'une crise cardiaque frappe son ami Oliver Hardy, victime d'un second infarctus quelques mois plus tard. Devenu hémiplégique, il meurt le 7 août 1957. Son ami Laurel ne lui survivra que huit ans, grignoté par le diabète. En 1956, ils apparaissaient ensemble pour la dernière fois, dans un émouvant document amateur où l'on voyait déjà les ravages de la maladie pour les deux amis. En outre, ils se retrouvèrent quasiment ruinés malgré les millions qu'ils avaient rapportés du temps de leur splendeur. Car leur producteur, Hal Roach, leur avait fait signer un contrat particulièrement désavantageux puisqu'ils ne touchaient aucune royaltie sur leurs nombreux films, en particulier dans le cadre des diffusions télé. Outre les soins qui leur coûtaient très cher, ils étaient chacun aspirés dans d'autres gouffres financiers. Laurel devait payer des pensions alimentaires à ses cinq anciennes épouses et Hardy dilapidait le peu d'argent qu'il avait dans les paris et les courses de chevaux.

Le jour de sa mort, ils ont retrouvés Hardy chez lui dans la misère avec juste un morceau de pain sec sur la table...

 

Stan Laurel at his Desk                         

How It Works                    

The Stan Laurel Correspondence Archive Project

Collects and catalogs letters from Stan Laurel to better understand his life and celebrate his comedic genius.