Après les tweets éplorés de Mélenchon, Autain ou Pierre Laurent (et bien d’autre) c’est Bruno Roger petit qui déclare « Plutôt 10 Castro qu’un Fillon ».

Ou Christiane Taubira qui salut « un des grands géants du XXème siècle qui s’en va avec ses dérives mais aussi ses avancés sociales »[sic]
Dites moi madame Taubira, à partir de combien de morts on peut parler de « dérives » ?
Et en terme d’avancés sociales, hormis la médecine cubaine (qui est excellente) que pouvez vous citer d’autre ?

Il est également à noté le nouvel ennemi commun que ce sont trouvé le FN et le FG. Les partis extrémistes convergeant déjà largement en économique, essentiellement sur l’antilibéralisme primaire et l’étatisme financier et économique, voila qu’ils se retrouvent aussi sur l’ennemi à abattre : François Fillon.

Je comprends cela. Fillon semble être plein de convictions, il veut changer beaucoup, beaucoup de choses et ses propositions sont totalement à contre courant des projets socialo-étatistes du FN et du FG.

Avec Juppé, nos deux fronts auraient pu jouer la carte du repris de justice, du vieux briscard de la politique dont le programme et la pensé semblait très très très proche de ce qu’a fait un François Hollande.
On y retrouve la proximité idéologique d’Hollande avec Chirac, ce qui est assez cohérent.

Avec Fillon c’est plus compliqué même si on lui renverra, à n’en pas douter, son bilan comme ministre de Sarkozy et il devra s’expliquer la dessus et trouvez un bon argumentaire… Ça ne vas pas être facile.

Fidèle à mes convictions, je ne suis pas aller voter à cet primaire. D’abord j’avais mieux à faire, ensuite donner 2 euros aux LR alors qu’on subventionne déjà plus que largement les partis politiques me révulse et ensuite n’ayant pas de conviction suffisamment forte pour Fillon, je n’étais pas très motivé.

Néanmoins, de tous les candidats à cette primaire, Fillon me semble être le moins incompétents et il a pour lui de n’être ni un repris de justice, ni un très probable corrompu.

Mais je doute qu’il fasse ne serait-ce que la moitié de ce qu’il a annoncé. A moins qu’il ne coupe, enfin, le financement public de la presse, des syndicats et des partis politique, je ne vois pas très bien comment il pourra appliquer son programme.

sans-titre

Petit rappel : Che Guevara et son compère, Castro, étaient des criminels, des assassins, des tortionnaires.

Castro était un dictateur qui fit emprisonner, torturer et assassiner des milliers de ses concitoyens.

Cuba a vécu dans la misère sous son règne et lui s’en enrichit à milliards.

Ce type était une ordure de la pire espèce.

Ceux qui pleure sa mort, à savoir, Mélenchon, Clémentine Autain, Pierre Laurent, les jeunesses communistes et bien d’autres, ne sont rien d’autre que des gens qui pleurent le totalitarisme, la dictature et le fascisme.

Ce sont donc eux mêmes des fascistes.

En France, le danger ne vient pas de l’extrême droite mais de l’extrême gauche qui s'affiche pour ce qu’elle est : totalitariste et fasciste.

source