« Je Suis Asia Bibi », tel doit être le Message de l'Occident 

 

Asia Bibi et deux de ses cinq enfants, photographiés peu avant son incarcération dans le couloir de la mort en 2010 pour « blasphème »

« Je ne me convertirai pas. Je crois en ma religion et en Jésus. Et pourquoi serais-je moi, obligée de me convertir ? Pourquoi pas vous ? » — Asia Bibi.
  • L'indolence de l'Occident et sa cupidité ont condamné Asia Bibi à mort. Personne en Europe n'a envahi les rues pour exiger la libération de cette femme courageuse, ou protester contre les lois anti-chrétiennes du Pakistan.
  • Même le pape François est resté silencieux. Le symbole de cette réticence est marqué par les 12 secondes de face à face entre le pape et le mari et l'enfant sur la place Saint Pierre de Rome. François les a à peine touchés. Son prédécesseur, Benoit XVI, avait publiquement demandé la liberté pour Asia Bibi.
  • Les églises protestantes, trop occupées à diaboliser Israël, sont également demeurées silencieuses. Pendant ce temps, le christianisme est effacé des lieux de sa naissance.
La condamnation à mort d'Asia Bibi, comme le nuage nucléaire de Tchernobyl, contamine tout autour d'elle.
Après l'arrestation d'Asia, son mari, Masih et ses enfants ont dû entrer dans la clandestinité.
Ils ont déménagé 15 fois en cinq ans.
En raison du danger, ils n'ont pas pu non plus assister aux audiences judiciaires d'Asia.
Le mari a aussi été contraint de quitter son emploi.

Le « crime » d'Asia a été d'utiliser le même verre d'eau que ses collègues musulmans.

 Elle a été condamnée à mort parce qu'elle était chrétienne et qu'elle avait soif.
" Vous souillez notre eau " lui ont dit les femmes musulmanes.
" Convertissez-vous à l'islam pour vous racheter de votre religion impure " lui a dit une musulmane.
Asia a aspiré profondément et a répondu : « je ne me convertirai pas. Je crois en ma religion et en Jésus Christ. Pourquoi serais-je moi, obligée de me convertir ? Pourquoi pas vous ? »
Le 8 Novembre 2010, après cinq minutes de délibération seulement, Asia Noreen Bibi, a été condamnée à mort par pendaison en vertu de l'article 295 du Code du Pakistan.
La foule a applaudi le verdict.
Elle était seule et a fondu en larmes.
A ses côtés, deux policiers ont affiché un air satisfait.
Dans les jours qui ont suivi, 50.000 personnes à Karachi et 40.000 à Lahore ont envahi les rues, brandissant l'image d'Asia Bibi la corde au cou.
Certains ont crié qu'ils ne s'accorderaient aucun repos jusqu'à ce qu'elle soit pendue ou fusillée.
Les islamistes pakistanais ont récemment manifesté pour exiger l'exécution immédiate de cette femme emprisonnée depuis 2500 jours. Lire la suite

source

1036850-asia-bibi-mere-cinq-enfants

On peut rêver.
Bon la pétition en ligne pour Asia Bibi pour ceux qui le souhaitent.

Signez ici: http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/condamnation-mort-asia-bibi-pakistan-verre/13113