Sur la toile comme dans la réalité, il y a des personnes qui sont incontournables au vu des propos qu’elles peuvent tenir, surtout si celles-ci sont fondées et prouvées, c’est le cas de Philippe Pascot avec ses livres sur la « mafia d’état » et les abus en tout genre que nous payons chaque jour.

Les députés travaillent à 21% de leur temps ! 30% ont été en justice !

maxresdefault-1

Ce qui est hallucinant, c’est que nous le savons depuis des années, nous laissons faire sans réellement broncher, et si nous le faisons, c’est généralement de manière éparse en refusant de nous unir au nom de valeurs que l’on nous a imposé pour nous diviser, sans même tenter de nous unir. Il y a eu entre autres les révoltés, les indignés, les pigeons, les bonnets rouges, les agriculteurs, les taxis, maintenant  les « nuit debout », mais encore une fois, sont regardés avant tout ceux jugés inacceptables pour mener un combat contre les responsables politiques d’un système largement pourri de l’intérieur.

sans-titre

Un petit recentrage s’impose pour vous montrer ce que nous devons dénoncer et combattre, recentrage magnifiquement réalisé par Philippe Pascot dans cette conférence au contenu plus qu’explosif… (source)

Vidéo vraiment explosive : les révélations sur le train de vie des élus sont nombreuses et choquantes, mais il y a pire, puisque certains de ces élus sont des délinquants récidivistes qui se font réélire sans grande difficulté, malgré des casiers judiciaires ultra chargés.

Voici quelques perles : – Le salaire minimum d’un député : 13500 € ! – Temps de travail moyen global : 21% du temps obligatoire. – 1 sénateur peut voter pour 100 sénateurs et ils l’on déjà fait !

Un élu a le droit de cumuler 5 retraites, sans plafonnement !

20 députés ont des salaires de 800.000 € par mois et perçoivent tout de même l’indemnité de député ! –

160 députés se sont payé des villas ou maisons particulières avec l’IRFM.  

Un élu paie 2 fois moins d’impôts qu’un salarié !

Un élu cumule actuellement 48 mandats différents !!!

Une anecdote révélatrice assez grave sur Merluchon ! – Une députée PS, Sylvie Andrieux, se rend à l’Assemblée avec un bracelet électronique,étant condamnée par la justice. – …

993896429

C’est une Assemblée Constituante de Citoyennes et Citoyens, qu’il NOUS faut.

Ce que décrit ce monsieur, Nous le savons, toutes et tous, depuis des années.

Consciemment, ou inconsciemment, Nous savons, qu’ILS nous mentent, nous trompent, nous escroquent, nous volent, et nous spolient.

NOUS sommes de plus en plus nombreux à le comprendre, le dire, et à chercher à nous organiser afin de les virer.

Nous avançons !

Appel à la Mobilisation Générale : http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

Mafia-politique-elections-2017

JE REFUSE.

Je refuse que les agriculteurs, ouvriers, artisans, pêcheurs ne puissent plus vivre décemment de leurs métiers.

Je refuse que notre industrie soit bradée, vendue, détruite (1).

Je refuse qu’une part grandissante de la population ne puisse plus disposer d’un logement, se soigner, accéder à l’énergie, se nourrir (2).

Je refuse que les pourritiques et journalopes banalisent les suppression d’emplois alors qu’il s’agit de suppression de vies sociales.

Je refuse que la mort d’un homme soit ignominieusement banalisée alors que nos pourritiques montrent du doigt des « voyous » pour une chemise déchirée (3).

Je refuse que les pourritiques et banksters bradent le pays et se dédouanent de leurs responsabilités (4).

Je refuse que l’age de la retraite soit augmentée alors que la durée de vie en bonne santé 62 ans ne progresse pas et que les seniors ne trouvent pas d’emploi.

Je refuse que les pourriticiens ne soient plus élus parce qu’ils sont les meilleurs, mais seulement les moins mauvais, puis les moins pires, avec corruption galopante, et une situation qui s’empire (5).

Je refuse que les vieilles méthodes pourries soient toujours utilisées pour déclencher conflits et guerres Irak, Iran, ….
Citation : « Et, dès lors, comme l’on comprend l’obstination désespérée avec laquelle, pour justifier la condamnation, on affirme aujourd’hui l’existence d’une pièce secrète, accablante, la pièce qu’on ne peut montrer, qui légitime tout, devant laquelle nous devons nous incliner, le bon Dieu invisible et inconnaissable ! ( Emile Zola ) »

Je refuse, et comme je refuse je le diffuse.