Pour le retrait immédiat de la légion d'honneur accordée à Mohammed Ben Nayef

Que hollande reçoive un dictateur en france , ce n’est déjà pas trés agréable pour les français, mais bon, nous avons l’habitude n’est ce pas ? mais pourquoi ce crétin lui a t’il remis la légion d’honneur ? c’est s’assoir sur les droits de l’homme sans vergogne ; je suis profondément écoeurée et même révoltée par cet acte.

A l’Elysée, on décore en catimini

12806208_911986002255503_8351610062809450991_n1

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Nayef, également ministre  de l’Intérieur, a été décoré de la légion d’honneur vendredi par le président  François Hollande, qui l’a reçu à l’Elysée.

Le blog « I am Spartacus » a dénoncé cette remise de décoration  dans son article intitulé : « La France met à l’honneur le terrorisme, la lapidation et la  décapitation » en rappelant le « haut niveau de  démocratie » qui règne en Arabie Saoudite. Je le cite :

« L’Arabie Saoudite est une des dictatures les plus meurtrières de  la planète. En 2015, 153 personnes ont été exécutées par pendaison, lapidation  ou décapitation. C’est la pire année depuis 20 ans. L’année 2016 a été inaugurée  par l’exécution de 47 personnes la même journée dont un opposant religieux  Chiite, ce qui a déclenché une crise sans précédent avec l’autre grande  puissance régionale: l’Iran.

 L’Arabie Saoudite est le régime le plus barbare de la planète. Les  femmes adultères sont lapidées. On coupe la main aux voleurs. On coupe les mains  et les pieds aux auteurs d’actes de banditisme. Les personnes reconnues  coupables de diffamation ou d’avoir bu de l’alcool sont fouettées sur la place  publique ».

hollande-rit-avec-le-prince-saoudien-2

image: http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/wp-content/uploads/hollande-rit-avec-le-prince-saoudien-2.jpg

Illustration inspirée d’un tweet de « Jionel  Lospin »

 

khadafi
Rappelez-vous,  il y a à peine 5 ans, François Hollande dénonçait encore les conditions de la  réception de Khadafi qu’on avait laissé planter sa tente de bédouin dans le parc  de l’Hôtel Martigny. Il déclarait en 2011 :

« Nicolas Sarkozy avait beaucoup à se faire pardonner. Rappelez-vous  comment il avait accueilli Kadhafi à la fin de l’année 2007, avec quel  protocole, avec quel déploiement de moyens et avec quel aveuglement par rapport  aux crimes qui avaient déjà été commis par Kadhafi »

On pourrait rappeler à la gauche que Lionel Jospin, en octobre 1997, à  l’époque premier ministre de Jacques Chirac avait reçu Ben Ali le président de  la Tunisie en grandes pompes à Matignon. Le même Ben Ali, qualifié aujourd’hui  de dictateur et chassé du pouvoir par les Tunisiens …

En savoir plus sur http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/#IrlSJu4tMMwsIqWM.99

1015902_574689326039493_1287043764642559954_o4

Les nations européennes sont soumises.

Mohammed ben Nayef, prince héritier d’Arabie saoudite, vice-président du Conseil des ministres et ministre de l’Intérieur de la pétromonarchie islamique, a été décoré de la Légion d’honneur, vendredi dernier, par François Hollande en personne.
Peut-être gênées, les équipes du président de la République n’avaient pas communiqué sur cette réception, le Journal officiel ne relatant même pas l’événement.
De son côté, l’agence de presse saoudienne, beaucoup moins timide, se félicitait de l’événement. L’an dernier, de la même manière, François Hollande remettait la Légion d’honneur à Akbar al-Baker, PDG de Qatar Airways, entreprise qui entend desservir les aéroports français au grand dam d’Air France.
Le Président entretient d’excellentes relations avec les monarchies du golfe Persique.
 Il sait donc se montrer généreux en compliments.

Interrogé, l’entourage du Président déclarait que la décoration avait été remise au prince héritier selon « une pratique protocolaire courante », rappelant que le président de la République avait, pour sa part, été « décoré de l’ordre suprême du Royaume » lors d’une visite à Riyad.
En plus de ces déclarations d’usage en matière diplomatique, François Hollande n’a pas manqué d’évoquer « les dernières évolutions de la situation au Proche-Orient et les efforts déployés par les deux pays amis ».
Curieux exercice de « realpolitik » de la part de François Hollande, pourtant enclin à délivrer ses pathétiques leçons de morale aux pays du monde entier.
À commencer par la Russie, actuellement frappée par un embargo qui handicape sérieusement notre agriculture.

Je suis suffisamment critique, à l’encontre de François Hollande, pour sa propension maladive à s’ingérer dans les affaires intérieures d’États souverains au nom de grands principes hypocrites pour ne pas tomber dans les mêmes travers vis-à-vis de l’Arabie saoudite.
Mais enfin, doit-on pour autant passer sous silence la véritable nature de cette théocratie ?
Les récipiendaires étrangers de la Légion d’honneur doivent avoir rendu des services à la France ou encouragé des causes qu’elle défend.
Le prince héritier est-il décoré pour son « féminisme », comme celui que défendait récemment François Hollande en couverture de Elle ?

Riyad collabore en ce moment avec des groupes armés proches d’Al-Qaïda, en Syrie et au Yémen.
Riyad est en guerre ouverte contre toutes les minorités non sunnites du Moyen-Orient. Riyad a récemment fait condamner Mohammed al-Nimr, opposant politique de confession chiite, à une peine de « décapitation et crucifiement », son corps devant être ensuite « exposé publiquement jusqu’au pourrissement de ses chairs ».
Riyad entretient un jeu particulièrement trouble avec l’État islamique depuis la création de ce dernier.
Riyad ne respecte pas les droits de l’homme.
Est-ce donc un pays modèle sur lequel s’appuyer dans cette région du monde ?
Je ne le crois pas.
Est-ce donc un pays que la France peut se flatter d’avoir pour « ami » ?
Certainement pas.

Dans le même esprit de soumission, la Belgique faisait Erdoğan chevalier de l’ordre de Léopold en octobre 2015.
Ce même Erdoğan qui massacre les Kurdes.
Ce même Erdoğan qui fait donner l’assaut de sa police contre le journal Zaman.
Ce même Erdoğan qui trafique avec l’État islamique.
Ce même Erdoğan qui enjoint ses ressortissants à créer des États communautaires turcs au sein des États européens.

Les nations européennes sont soumises.
Dans un célèbre discours prononcé à la Chambre des communes en 1938, Winston Churchill dit : « Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre. »

Par leurs politiques étrangères déshonorantes, couplées à une irresponsabilité totale en matière de politique migratoire, les pays d’Europe, au premier rang desquels se trouvent la France et l’Allemagne, nous livrent à la guerre.

Distinguer avec une telle déférence la dynastie des Al Saoud, revient à distinguer une idéologie qui nous menace très directement, ainsi qu’un système politique planétaire aux pratiques quasi mafieuses.

L’argent corrompt l’homme.

François Hollande n’est qu’un homme.

source

12790863_1578220922500905_7620540242394285967_n1

12790955_10153581268232572_676265852421069115_n-12

12794393_1133689733332581_6550174150603528148_n3

 Légion d’Honneur pour le Prince héritier d’un pays qui ne s’encombre pas des Droits de l’Homme                                                                                                                                                                                             7 Mars 2016                                        

Ne nous voilons pas la face : je pense que si François Hollande avait été Président de la République sous l'occupation, il aurait été capable de décerner la Légion d'Honneur à Adolf Hitler, Bénito Mussolini et Joseph Staline réunis pour leur courage et leur persévérance dans la lutte contre les résistants français !

Quand je pense à tout le foin qu’avait fait la gauche à une époque pourtant pas si lointaine que ça parce que cette merde de Khadafi avait planté sa tente dans les jardins de l’Elysée ou encore parce que Bachar El-Assad avait été invité au défilé du 14 juillet… Même Nicolas Sarkozy n’avait pas eu, de mémoire, le toupet de décorer l’un et l’autre de la Légion d’Honneur… La gauche, elle, a osé et visiblement peu lui importe que le CV du saoudien ne soit guère plus reluisant que celui du syrien ou du lybien. 

Non là, plus rien.

Bizarrement dès lors qu’il s’agit de l’Arabie Saoudite, la gauche devient muette. Plus rien ne filtre. Ni indignation, ni condamnation. Rien. Silence radio. Exit les Droits de l’Homme, le sort de la femme, les droits des homosexuels… Non tous les chevaux de bataille de la gauche en France passent à la trappe dès lors que cette même gauche entretient son relationnel avec l’Arabie Saoudite. Pourtant je n’ose imaginer la bronca si un Président de droite s’était permis de telles largesses… 

L’Arabie Saoudite étant ce pays où les homosexuels sont condamnés à des peines de torture, je comprends mieux pourquoi il y a quelques jours François Hollande a une nouvelle fois cherché à acheter la sympathie des associations LGBT en renommant le « Ministère de la Famille » par le « Ministère DES Familles »… Les assoces LGBT mises dans la poche, c’est déjà ça de moins à gérer !

Vous relèverez également le courage du Président de la République puisqu’aucune communication n’a filtré concernant cet évènement du côté de l’Elysée… Si l’info est désormais connue c’est uniquement parce que cette décoration a fait parler d’elle en Arabie Saoudite.  

Arabie Saoudite, ce pays où ont déjà eu lieu près de 70 exécutions depuis le début de l’année et dont le Prince héritier vient d’être décoré par l’un des héritiers de la loi Badinter… D’ailleurs en parlant d’exécution : l’une d’elle a eu lieu pas plus tard qu’hier ! 70 exécutions ça vait mérite visiblement une Légion d'Honneur pour un socialiste visiblement !

Devons-nous en déduire que cette décoration n’est qu’un service rendu du Président de la République à ses amis saoudiens ? En effet, rappelez-vous en mai dernier, « Moi Président de la République j’ai été le premier Chef d’Etat d’un pays occidental à être invité au sommet des pays membres du Conseil de Coopération du Golfe, depuis sa création en 1981 dont on compte parmi les pays membres, l’Arabie saoudite, le Koweït, Bahreïn, les Emirats arabes unis, Oman et le Qatar. »… Que de grandes démocraties où sont bafoués les droits des chevaux de bataille de la gauche en France… 

Ou encore… Ne pas oublier que fin 2013, l’Arabie Saoudite a acheté des armes à la France. Un évènement au cours duquel la gauche morale rodée à l’exercice d’ingérence s’est assise une fois de plus sur ses bons principes en occultant radicalement la question des Droits de l’Homme… (alors qu’elle a toujours exigé des autres Chefs d’Etat français, surtout ceux de droite, qu’ils en parlent à chaque occasion) 

Oh et j’oubliais !

En octobre dernier, l’Arabie Saoudite signait officiellement pour 10 Mds€ de contrats… Enfin… C’est en tous cas comme ça que les choses ont été présentées dans la presse puisqu’en réalité, seuls 3 Mds€ étaient vraiment effectifs… Le reste n’était qu’intentions. 

Et des comme ça je pourrai vous en lister à la pelle

Des années que je pointe les contradictions et les incohérences de la gauche et pourtant celle-ci ne cesse de me surprendre 

Bref…

Dans tous les cas elle me semble bien curieuse cette histoire d’amour entre cette gauche pleine de bons principes avec un pays tel que l’Arabie Saoudite, qui combat les minorités chiites, les yéménites et pour qui la question des Droits de l’Homme n’existe que dans l’imaginaire des occidentaux…. L'après 2017 nous en apprendra certainement davantage. 

L'Elysée jutifie cette décoration au titre de "personnalité étrangère", une pratique courante... Bon bah si la pratique est courante et n'est visiblement aucunement scandaleuse, qu'attendent-ils au Palais Présidentiel pour décorer Hitler, Mussolini, Stalline et tant d'autres grands de ce Monde à titre posthume ?

source

Capture

Cc4ktEhWIAIxavA

Cc4o0TpXIAE8m8b

Ali al-Nimr, un Saoudien de 21 ans condamné à la décapitation                                   

ali-al-nimr-jeune-saoudien-menace-de-decapitation_5421675