jeudi 3 mars 2016

Il n’y a pas, je crois, de contrées où notre lâcheté s’expriment plus ouvertement que dans les monarchies pétrolières.

Des centaines de familles françaises retenues en Arabie saoudite.                                              On y fait assaut de bassesse et de flagornerie, on se prosterne en reculant comme on le faisait voilà trois siècles à Versailles, baisant les babouches d’obscurantistes à peines descendus de leurs... [Lire la suite]