« Le langage politique est conçu pour rendre le mensonge vraisemblable,le meurtre respectable et pour donner une apparence de solidité au vent… » G.Orwell.

Etienne Chouard est exceptionnel de vérité ! Il dit clairement ce que tout le monde devrait savoir : « …nous ne sommes absolument pas en démocratie, nos dirigeants ne sont pas au service du bien commun, ce sont des escrocs, des menteurs professionnels, ils servent l’intérêt de ceux qui les font élire. Pour faire élire quelqu’un, vous le faite beaucoup passer à la télé, dans les journaux… Régime qu’on appelle capitalisme mais qu’on ferait mieux d’appeler le crapulisme. Tant qu’on ne changera pas le système de désignation du pouvoir et de contrôle du pouvoir, les républiques sont des régimes des riches par les riches et pour les riches…. On devrait travailler beaucoup moins, on est dans les pattes de maîtres chanteurs qui ont mis l’humanité au travail…L’idée géniale d’internet c’est que tout le monde peut devenir passeur d’information. Les anarchistes sont des gens pacifistes, très organisés, mais sans pouvoir, ils ont été tués… Avant c’était très long de convaincre les gens, aujourd’hui on a un outil avec le net où nous devenons journalistes. Cela nous permet de trouver une cause commune, on se passe le mot… Les élus vont avoir du mal à tuer toutes les têtes qui dépassent... Les gens comprennent vite ce qui se passe... 

Notre problème, cette cause commune, c'est notre impuissance politique. Comme elle a été acheté asservie par les plus riches, les acteurs politiques ne sont que des marionnettes, la gendarmerie, la police obéit aux politique. Les acteurs politiques ont été acheté par les banques et ne servent que leurs intérêts. Les juges appliquent les lois du système. Les banques sont plus malignes, elles ont écrit la constitution, le droit du droit, ils l'ont fait au niveau national, européen... Le capitalisme c'est la captation par les riches du pouvoir politique. Ce n'est possible que parce que le peuple n'a pas encore compris. Il faut arrêter de laisser écrire les lois par les riches...

Si vous aviez une assemblée tirée au sort avec des gens normaux, si vous aviez un référendum pour dire on va supprimer trois lois sur quatre, de notre propre initiative nous pourrions rendre les lois compréhensibles... Si on arrive à reprendre le contrôle de la politique, on va rendre la puissance publique capable de créer la monnaie dont nous avons besoin. La peur de manquer déclenche presque mécaniquement, explique une partie du fait que pour survivre on s'occupe de soi plutôt que des autres... L'entraide disparaît parce que nous avons peur de manquer... Les élus ne défendront jamais cette alternative qui consiste à permettre à la puissance publique de créer la monnaie dont il a besoin, car ils dépendent des banques privés... L'État peut créer la monnaie dont il a besoin, un État digne de ce nom n'emprunte pas la monnaie...    

l'État c'est nous.

12120007_146583629030124_1004157196818165001_o4