Immigration: Le cri de détresse d’une calaisienne (vidéo)

Un témoignage que vous ne verrez pas à la télé. Une calaisienne raconte la réalité de ce que sa mère subit au quotidien depuis l’implantation du camp de migrants Jules Ferry.

Depuis 48 heures, cette vidéo choc de 5 minutes, où une femme, à laquelle tout le monde s’identifie, raconte le calvaire de sa mère, qui a la malchance de vivre, avec 600 euros par mois, en face de « la jungle de Calais », a fait le tour de la France de la réinformation. Bien évidemment, pas un mot des médias officiels du système. 

Avec des mots simples, notre compatriote dit tout : l’abandon des autorités, l’impuissance de la police, l’insécurité quotidienne d’une dame terrorisée par les incursions régulières dans son jardin ou dans sa maison. Elle ne cède pas du tout au discours compassionnel et culpabilisant des autorités envers les nouveaux venus, et nous explique qu’ils n’ont pas l’air si traumatisés que cela. Elle interpelle les associations complices, qui n’en ont rien à foutre du calvaire de cette vieille dame, et explique aux Calaisiens amorphes que quand ce sera leur tour, elle restera chez elle. 

C’est cette femme qui, pour avoir défendu sa mère lors d’une nouvelle incursion, en pleine nuit, et avoir menacé de sortir un fusil qu’elle ne possédait pas, a été traitée comme une délinquante, avec test ADN et prise d’empreintes.

Saluons comme il le convient, à une époque où des pleutres menacent de nous faire des procès si nous n’effaçons pas leurs textes de nos sites, le formidable courage de cette femme, qui n’hésite pas à s’exposer publiquement, et de son mari qui n’hésite pas à témoigner par écrit du cauchemar de sa belle-mère.

calaislettre1
calaislettre2

10690129_10206203921524425_3504260560533711391_n

Beaucoup trop de monde se pose encore la question "mais à quoi sert la politique ?". Manipulation, argent et profit sont les premiers mots les plus utilisés quand le mot « politique » n’est pas loin. Les différents dirigeants ayant gouverné notre pays ont clairement salie l’image de la politique. De gauche ou de fausse droite.

– Les conséquences

Nombreuses sont les agences de journalisme ne voulant pas relayer toutes les conséquences de l’immigration à Calais. C’est pour cela que le collectif Sauvons Calais a instaurer sur son site et sa page Facebook un moyen anonyme de témoignage, afin de faire entendre la voix du peuple.

En terme de victimes de l’immigration, toutes les classes sont touchées. Du simple citoyen lambda au fonctionnaire de police en passant par le commerçant, chaque classe sociale à ses problèmes. Quand vous êtes citoyen calaisien, vous pouvez être à un moment ou à un autre, victime des clandestins. Agression, racket, squat de votre domicile, vol de biens, destruction de votre logement et pression sont quelques échantillons de ce qui vous attend. Mais surtout, ne vous défendez pas, vous seriez condamné pour racisme. Les forces de l’ordre sont quant à elles confrontées à d’autres problèmes.

konk-immigration-tu-dis-famille-massacrc3a9e-partie

Certains sont jour et nuit sur l’autoroute afin de sécuriser les camions. Sauf que voilà, les clandestins attaquent les camions par milliers et si l’un d’entre eux se fait interpeller, le policier DOIT le relâcher quelques centaines de mètres plus loin, pour le retrouver à nouveau une dizaine de minutes après, à attaquer les camions. Si un membre des forces de l’ordre a le malheur de se défendre quand il se fait attaquer par un migrant, celui-ci sera condamné et suspendu de ses fonctions. Laxisme dites-vous ? Mais non… Pour ce qui est des routiers, le problème est tout aussi important. Lorsque des clandestins arrivent à embarquer dans un camion à l’insu du conducteur, celui-ci se prendra une amende à la frontière entre Calais et Douvres pour transport de clandestins. Et cela a un coût pour les sociétés de transport qui doivent payer jusqu’à 3 000 euros par migrant passé outre-manche. Le chauffeur et l’entreprise doivent payer, ce qui double la facture. Sans compter la marchandise qui est souvent détériorée. Beaucoup d’autres personnes subissent cette immigration, mais pour ne pas écrire tout un dictionnaire des conséquences de l’immigration à Calais, on va s’arrêter là.

11102651_357018744493782_803484665441294472_n