Matriarcat Moso (Chine) : sans père ni mari, mais pas sans oncles, le paradis de la déesse-mère Gemu.

lijiang-lac-lugu-1

lac-lugu_989125

t-shirt-moso

Les Moso, ou Mosuo, forment un sous groupe des Naxis [Na-hsi]. C’est l’une des plus petites minorités ethniques de Chine, qui compte 30 000 à 60 000 habitants : l’Etat chinois ne reconnaît pas les enfants conçus hors mariage, donc sans père légal. Ils vivent dans le sud-ouest de la Chine, à 200 km au nord-est de la ville Lijiang. Leur Lac Mère, Shinami en langue Moso, ou lac Lugu, « tombé à l’eau » en chinois, est à cheval sur le Yunnan et le Sichuan, sur les contreforts de l’Himalaya, à plus de 2700m d’altitude, dans l’ancien Tibet historique. Dans la région, le mont Youlong, ou Dragon de Jade, culmine à 5600m.

Lac-Lugu1

Cette société à domination féminie est d'une grande sérénité et surtout d'une grande sagesse.

La fascinante culture Mosuo sur les bords du Lac Lugu dans la province du Yunnan
 

La mystérieuse et antique culture mosuo se fonde sur une relation matriarcale qui dure depuis déjà plus de 2 000 ans. C'est autour du Lac Lugu situé dans le district Ninglang dans le nord-ouest du Yunnan que se concentre la communauté mosuo.
L'éthnie mosuo, dont les membres sont appelés Mosuois, vit toujours selon un système de société matriarcale : les enfants vivent en général avec leur mère et la succession familiale s'effectue selon la lignée matriarcale. La conception du mariage n'existe pas chez eux. Très peu connue et vivant depuis longtemps de manière isolée, cette communauté a été surnommée le Territoire mystérieux des femmes de l'Orient.Toutefois, la beauté extraordinaire du lac ainsi que la particularité culturelle de l'éthnie ont éveillé et continuent d'éveiller de plus en plus l'intérêt des chercheurs et des touristes du monde entier.
Selon He Shaoquan, directeur du Centre de recherche sur la culture des Mosuois, il y a 80 ans un américain, un certain Joseph F. Rock, fut le premier à s'immerger au sein de la communauté et a mené une longue observation sur la culture Mosuo. Cette dernière n'a cessé de susciter, depuis, l'intérêt de la communauté internationale d'autant que les recherches sur les cultures éthniques ne cessent, quant-à-elles, de se développer un peu partout dans le monde. Le Centre de recherche sur la culture des Mosuois a été créé pour protéger et promouvoir la culture et le développement des Mosuois. Il est ainsi devenu une véritable plateforme d'échanges sur la culture mosuoise. Aujourd'hui, le centre a établi des contacts avec des chercheurs d'une douzaine de pays étrangers et va créer un site Internet intitulé "Territoire Mosuo des femmes de l'Orient''. Ce site fournira des informations sur la culture mosuoise ainsi que les résultats des recherches et permettra de participer à la conservation des sites culturels de cette ethnie du lac Lugu.

lac-lugu-6-02