Appel aux petits martiens : “venez vite nous débarrasser de Hollande. On n’en peut plus”…

hollande_petits-martiens_A

Animation inspirée par Yoyo-the-Ricecorpse .

Continuer à commenter la politique Française en ce début de 2015, c’est vraiment perdre son temps et de sa salive. C’est le départ de Hollande lui-même qui est le préalable au redressement du pays. Attendre 2017 est juste une perte de temps dont la France ne se remettra sans doute pas. Je lance donc cet appel dans l’espace “Mes chers petits martiens, venez à notre secours et débarrassez-nous de Hollande ! Le plus vite possible, s’il vous plait, car cette équipe d’abrutis et d’idéologues incompétents nous mène carrément à la ruine…

switchie5

Les [v]œux de Hollande : il aura cassé tous nos œufs et raté toutes les omelettes promises

oeufs_voeux_holllande 

Je ne sais pas trop comment le Président va s’y prendre, mercredi soir, pour expliquer aux Français que tout va aller beaucoup mieux en 2015 et que tout ce qui n’a pas marché en 2014 va miraculeusement marcher cette année…. Mais à mi mandat, le bilan est qu’il n’aura finalement réussi qu’à tout détricoter et tout déglinguer : l’entreprise, l’école, la famille, la notation de la France, la paix sociale, la confiance dans l’avenir…

Si encore il avait matraqué les contribuables pour réformer courageusement le pays et régler une bonne fois pour toutes les problèmes (en taillant à la hache dans la lustrine bureaucratique, en réduisant le périmètre de l’État, en réformant la fonction publique et les statuts qui bloquent tout, en redonnant confiance aux entrepreneurs, en s’attaquant au problème explosif de l’immigration, etc…) à la limite les Français auraient compris efforts demandés car ils ne sont pas idiots et savent bien qu’on ne fait pas d’omelettes sans casser d’oeufs.  Mais voir le Président dilapider la richesse nationale et casser systématiquement tous les oeufs sans même réussir l’omelette — alors ça non, ils ne l’acceptent pas.

Casser quelques oeufs, passe encore, mais tout casser sans rien réussir, c’est purement et simplement du gâchis.

switchie5

ob_3bceb4_img337

François Hollande, capitaine perdu qui s’abandonne au milieu de l’océan de l’échec    

L’an dernier, il avait placé ses vœux sous le signe d’un cap eurolibéral toujours plus assumé depuis le rapport Gallois, qui ouvrait la voie aux 40 milliards de baisses de cotisations sociales supplémentaires pour les entreprises. Un an après, il se veut combatif et relativement optimiste.

 

Nouvelle séquence de communication

Bien sûr, la communication est nécessaire, pour expliquer son analyse et mettre en perspective son action. Mais ici, les ficelles sont un peu trop grossières pour pouvoir camoufler la superficialité de l’analyse et le fait que le président est balotté par les évènements. L’an dernier il était dans le prolongement de la séquence engagée par le rapport Gallois, à savoir un cap eurolibéral plus assumé et amplifié, qui sera confirmé par le programme de baisse du prix du travail puis la nomination d’Emmanuel Macron au ministère de l’économie. A mi-mandat, il ne peut plus être dans la clarification de sa ligne ou dans son inflexion, il doit avoir des résultats et en leur absence, il se contente d’injonctions.

Sur le fond, les vœux 2014 sont placés sous le signe de l’optimisme et de la combativité : la France est un grand pays qui va s’en sortir, de nombreuses réformes ont été mises en place, bousculant les habitudes. Elles devraient apporter des résultats et donc permettre une amélioration de la situation l’an prochain, même si le président s’est montré prudent du fait des résultats désastreux sur le front de l’emploi. Et sur la forme, il s’est voulu combatif et accessible, employant un langage assez simple. Mais il était étrange qu’il emploie le terme « elle » pour parler de la France au lieu d’un « nous » plus logique pour un président, comme s’il n’en faisait pas parti ou qu’elle lui était étrangère. Un choix qui en dit long.

Une impasse idéologique

Mais par-delà la forme, ces vœux sont surtout ceux d’un capitaine de bateau perdu sur l’océan, sans boussole ni sextant, balotté par les éléments et se contentant de gérer vague après vague, sans savoir vraiment où il va ni comment y aller. Il se contente de suivre les injonctions de la pensée dominante, que l’on retrouve dans le Monde, qui vante la réforme qui « a au moins conduit à la refonte de la carte de France, en attendant la clarification des compétence des différentes collectivités ». Le charcutage vaudrait donc par lui-même sans même réorganiser l’organisation du service public !

Finalement, ces vœux sont une nouvelle démonstration de l’impasse complète dans laquelle se trouve le président, dont la politique est en échec complet. Après avoir mis ses pas dans ceux de son prédécesseur pour baisser les déficits, et ayant échoué du fait de l’impact négatif sur la croissance, il mise tout désormais sur la baisse du prix du travail et la libéralisation, dans un agenda plus droitier encore que celui mis en place par Nicolas Sarkozy. Cela ne marche pas mieux car cela pèse également sur la croissance. Ce n’est pas en coupant les budgets ou les prestations sociales que l’on relance la croissance…

Ayant renoncé à à choisir la route des Français dans l’océan tumultueux de la mondialisation néolibérale, en se contentant de suivre les courants dominants, Hollande en est réduit à espérer une meilleure conjoncture et compter sur les innombrables limites de ses principaux adversaires. Pauvre France.

Laurent Herblay
Blog Gaulliste libre

ob_9db00b_socialobiz

L’effet Hidalgo ou comment les socialistes volent les parisiens

Fini la gratuité de stationnement le samedi et au mois d’août.

Les prix de la fourrière explosent à la hausse :

le montant de l’enlèvement va  passer de 116,56€ à 150€ pour une voiture particulière et de 45,70€ à 49€ pour un deux-roues. Les frais de garde journalière, facturés 6,18€ pour un véhicule en 2014, grimperont à… 29€, soit 375% d’augmentation!

Pour un deux-roues, la facture s’alourdit également: de 3 à 10€.

Les vieux diesels seront persona non grata dès 2016.

Les résidents parisiens ont surement remarqué que leur taxe d’habitation a augmenté de 40% ces 3 dernières années…

Les socialistes sont fabuleux, ils n’aiment pas les riches, ils n’aiment pas l’argent mais cela ne les empêchent pas d’en voler un maximum aux autres.

Heads have to roll !!!

3542641166

Mon avis sur la légion d’honneur

« La légion d’honneur, cela ne se demande pas, cela ne se refuse pas et cela ne se porte pas »

Je ne sais plus qui disait ça.

Il suffit de lire les noms des nouveaux décorés pour s’apercevoir que cette décoration n’a plus aucun intérêt et n’est qu’un outil politique pour récompenser des amis du pouvoir oligarchique.

691 décorés cette année !! Mais quelle est la valeur d’une décoration autant donnée ? Aucune…

Piketty, avec lequel je suis d’ailleurs en désaccord économique relativement profond, a bien raison de refuser cette breloque.

Sincèrement, avez vous envie de porter la même décoration que Mimi Mathy, Jack Lang, Jerome Cahuzac, Pierre Bergé etc… ?

Moi non…

Et puis, que je vois ceux qui critiquent la position de Piketty, je me dis qu’il a d’autant plus raison.

«Il est faux de prétendre que nous donnons la Légion d’honneur à n’importe qui» Jean-Louis Georgelin, 32e grand chancelier de la Légion d’honneur. (source)

Heu… Juste comme ça; Mimi Mathy, Patrick de Maistre, Jack Lang, Jerome Cahuzac etc…

Donc oui, la légion d’honneur est donnée à n’importe qui.

newskandal

ob_34f04f_img351