dimanche 14 décembre 2014

Cher Père Noël laisse parler ton cœur et fais en sorte que chacun reçoive en mesure de ses efforts ou de ses épreuves.

Cher Père Noël, Je ne pensais pas t’écrire cette année tant l’abattement a réduit en miettes mon inspiration. Que dire, en effet, face à une actualité qui ne cesse de se dégrader, que demander lorsque les convictions sont mises à mal, et que solliciter lorsque, année après année, nos souhaits restent à l’état de vœux pieux ? Rappelle-toi, cher Père Noël, en 2012, je te conseillais d’alléger ta hotte en renonçant à distribuer aux enfants et aux hommes des bonbons, chocolats, huîtres ou foie gras, les remplaçant par des denrées non... [Lire la suite]