La guerre dans 134 pays et sur 70% de la surface du Globe- L’escalade !

526876_587491241312974_193113681_n

Le personnel militaire américain est, sous une forme ou sous une autre engagé dans 134 pays actuellement selon le Major Matthew Robert Bockholt dans Public Affairs.

A la fin du terme de Bush, le chiffre n’était que de 60 pays. Obama, le prix Nobel de la paix a plus que doublé la présence guerrière du va-t’en guerre Bush.

En 2010 les militaires américains étaient actifs dans 75 pays selon le Washington post. En 2011 on était selon le colonel Tim Nye à 120.

Crée en 1987 le Special Operations Command, le SOCOM, est le bras séculier des américains partout dans le monde. Le déploiement de son personnel progresse de façon exponentielle, comme son budget. Le SOCOM a été engagé dans 106 pays, rien qu’en 2012/2103 sur la base des seules sources officielles. Mais en fait les statistiques exactes et complètes ne sont pas disponibles.

Le personnel engagé (les spécial opérations forces, SOF) va des Green Berets, aux Navy Seals, Rangers, Delta commandos, aux personnels en civil non recensés. Selon l’Amiral William MC Raven, "Ce network, ce réseau, permet une présence permanente dans des endroits critiques et ainsi il facilite notre engagement et nos interventions quand nous le jugeons nécessaire ou approprié".

Le SOCOM refuse de donner les noms des pays où il est engagé car c’est un sujet sensible pour les pays d’accueil et pour la sécurité du personnel américain. On retrouve ce personnel quasi partout , ou il y a des conflits, bien sûr , mais aussi à Djibouti, dans l’Océan Indien, Malawi, Seychelles, aux Honduras, Thaïlande, Bornéo, Malaisie, Indonésie Libye, Soudan, Somalie, toute l’Amérique Latine, toute l’Afrique, etc

L’Asie est devenue une nouvelle priorité en liaison avec la "volonté de rééquilibrage" décidée là-bas et de la réorientation stratégique Américaine autour de "pivots" asiatiques.

La liste des opérations est longue et mal connue, elles vont des interventions classiques, aux kidnapping, assassinat par drones, aux raids éclairs, surveillance, contrôles, assistance et entrainement de troupes et services locaux. Bush avait lancé 51 frappes par drones, Obama en est à 330 frappes selon le Bureau of Investigative Journalism basé à Londres.

PriX Nobel de la Paix, Obama a été élu en 2008 en tant que candidat hostile à la guerre.

944478_10201499382144902_235439118_n1